Rechercher
Chaîne française > Infos > Culture > Article

Yasuiqian: les étrennes

Source: china.org.cn | 01-12-2012 17:50

Taille du texte: T+ | T-  | Email

Au moment de la fête du Printemps les parents préparent les étrennes (yasuiqian) pour leurs enfants et petits-enfants. On dit même qu'offrir des étrennes aux jeunes est pour les personnes âgées un excellent moyen d'éviter le malheur et les coups des démons, et donc de s'assurer une année de vie supplémentaire.

 

Yasuiqian: les étrennes

Il existe deux sortes d'étrennes : il y a d'abord le dragon en fils colorés tressés que l'on place au pied du lit et ensuite l'argent normal que les parents présentent à leurs enfants dans un emballage de papier rouge. Les étrennes sont soit données au moment de la visite aux parents, soit cachées par les parents sous l'oreiller de leur progéniture durant la nuit du réveillon. Selon la tradition, le don des étrennes permet aux enfants de corrompre les démons qui cherchent à leur nuire et à les placer ainsi à leur service. Les enfants utilisent le plus souvent leur argent pour acheter des pétards et autres babioles typiques de la fête du Printemps.

Aujourd'hui la coutume consistant à donner des étrennes reste vivace. Les étrennes vont de quelques dizaines à quelques centaines de yuan. Avec cet argent, les enfants achètent des livres et des objets scolaires, etc.


Rédacteur: Jin Wensi