Rechercher
Chaîne française > Infos > Culture > Article

Les coutumes de la fête des lanternes

Source: CNTV.cn | 02-02-2012 17:32

Taille du texte: T+ | T-  | Email

Admirer les lanternes est l'une des principales activités de cette fête. Toutes les régions organisent une exposition : de belles lanternes en papier ou en soie, dont la fabrication variée fait preuve de beaucoup de créativité. Les enfants s'amusent dans la rue tenant à la main une lanterne fabriquée par leur famille ou par eux-mêmes à l'école avec des bouteilles de Sprite ou de Coca-Cola en plastique, ou achetée toute faite.

Le nom de fête Yuanxiao provient de la spécialité alimentaire de cette fête. Les yuanxiao sont des boulettes de farine de riz glutineux farcies de fruits, noix, sucre et autres bonnes choses. On les appelle également tangyuan, surtout dans le sud où ils sont plus petits et raffinés et se consomment bouillis dans l'eau. On boit aussi ce bouillon sucré, auquel on ajoute parfois des fleurs d'osmanthe et des œufs.

Le nom Yuanxiao était celui d'une jeune fille de la dynastie des Han (25-220). Elle songeait au suicide tant sa famille lui manquait pendant la fête. Aussi, un officier conçut-il un plan afin de sauver sa vie et de dissiper sa mélancolie ; il l'impliqua dans une mission de « paix », à Chang'an (aujourd'hui Xi'an), où l'on parlait de mettre le feu à la ville, et finalement un compromis fut proposé : on allumerait tellement de lanternes que la ville semblerait en flammes. Sur une lanterne, le nom de Yuanxiao était inscrit. Ses sœurs le virent, et surent qu'elle était dans la ville. Ainsi Yuanxiao retrouva-t-elle les siens. Elle excellait dans la préparation des tangyuan. Voilà pourquoi les tangyuan sucrés et parfumés symbolisent la réunion de la famille et le bonheur.

Dans la version écrite du mot yuanxiao, le caractère yuan signifie « premier mois lunaire » et symbolise aussi la « rondeur », tandis que xiao réfère à la nuit.