Rechercher
Chaîne française > Infos > Sport > Article

Sites olympiques - Parc olympique

 

 

Vélodrome

Situé au nord du Parc olympique, le vélodrome est l’un des sites les plus écologiques et les plus iconiques des Jeux de Londres 2012.

Des choix écologiques ont été faits dès que cela a été possible, qu'il s'agisse de l’origine du bois certifié par le Forest Stewardship Council utilisé sur la piste et le revêtement mural extérieur ou de l’installation d’un système de ventilation 100% naturel qui supprime le besoin de climatisation.

Vélodrome

Le design et la construction

Le design du vélodrome comprend une aération naturelle et laisse largement entrer la lumière naturelle, réduisant ainsi le volume d’énergie nécessaire pour un éclairage artificiel. Son toit collecte l’eau de pluie qui réduira l’utilisation du réseau de distribution d’eau de plus de 70%.

Les créateurs du site ont travaillé en étroite collaboration avec une commission de design, incluant le cyliste médaillé en or olympique Sir Chris Hoy, afin de concevoir la géométrie de la piste, d'en adapter la température et les conditions environnementales afin de créer une piste prête pour tous les records.

Le vélodrome peut accueillir jusqu’à 6 000 spectateurs, avec une tribune sur deux niveaux. Un mur de verre autour du site, entre les deux étages de la tribune, offrira aux spectateurs une vue à 360 degrés du Parc olympique.

Dans la mesure du possible, les matériaux utilisés pour la construction du site proviennent de sources durables, notamment les 5 000 mètres carré de cèdre rouge utilisés pour revêtir l’extérieur. Le cèdre rouge et le pin de Sibérie utilisés pour la piste du vélodrome ont été certifiés par le Forest Stewardship Council.

De plus, le choix de la construction d’un toit constitué d’un maillage de câbles (qui est ’monté’ avec des câbles en acier comme une raquette de tennis) a réduit la quantité de matériaux nécessaires ainsi que la durée de construction de 20 semaines.

La construction du vélodrome a débuté en mars 2009 et a été achevée en moins de deux ans, en février 2011. C’est le premier site sportif à avoir été terminé, 18 mois avant le début des Jeux.

Après les Jeux

Les bénéfices à long terme ont été la première préoccupation lors de la conception et de la construction du vélodrome. Après les Jeux, le site sera remis à Lee Valley Regional Park Authority et deviendra le cœur d’un nouveau VeloPark pour les collectivités locales, les clubs et les meilleurs athlètes locaux.

Le VeloPark comprendra également la piste réaménagée de BMX, une nouvelle piste de VTT ainsi qu’un nouveau circuit pour vélo de route, un café, un stand de location de vélos ainsi que des équipements pour la réparation de vélos.


Rédacteur: Jin Wensi