Rechercher
Chaîne française > Infos > Sport > Article

Le Japon en finale

Source: Site officiel de Londres 2012 | 08-07-2012 16:30

Taille du texte: T+ | T-  | Email

Les championnes du monde en titre et ont tenu bon pour remporter la victoire, lors de la demi-finale de cet après-midi à Wembley, ce qui leur a permis de s’assurer une place pour le finale. Elise Bussaglia a raté un pénalty qui aurait permis à son équipe de disputer les prolongations.

Le Japon a puni un mauvais marquage de la défense de l’équipe de France sur coups de pieds arrêtés pour mener 2-0. En effet, l’erreur de Sarah Bouhaddi a offert le premier but à Yuki Ogimi et l’absence de marquage sur Mizuho Sakaguchi a permis à cette dernière de doubler la mise.

Le Japon en finale

Les Françaises a ensuite tenté le tout pour le tout. La remplaçante Eugénie Le Sommer a réduit la marque à 14 minutes de la fin du match et a obtenu un pénalty deux minutes plus tard, mais elles devront se contenter du match pour le bronze qui aura lieu peu avant la finale de jeudi.

Le Japon, qui avait enregistré sa meilleure performance à Beijing 2008 avec une quatrième place, a abordé ce match avec confiance suite à sa victoire contre le Brésil vendredi dernier.

Les joueuses japonaises ont essayé de conserver le ballon, ce qui a fait leur marque de fabrique, dès le début du match, mais elles se sont fait une frayeur à la septième minute à la suite d’un ballon relâché par la gardienne Miho Fukumoto après un tir de Louisa Necib, que personne n’a suivi.

Après que Wendie Renard a été sanctionnée pour une faute sur Shinobu Ohno, la gardienne française Bouhaddi a réalisé une bourde en laissant passer le coup-franc d’Aya Miyama entre ses doigts, à la 32e minute.

Ogimi a récupéré le ballon qui trainait et, malgré la présence de Sandrine Soubeyrand sur la ligne, l’attaquante s’est montrée la plus prompte pour catapulter le ballon au fond des filets.

Fukumoto a repoussé la première des tentatives peu convaincantes et le Japon conservait ainsi son avantage. Les championnes du monde ont même doublé la mise quatre minutes avant la mi-temps grâce à un autre coup-franc.

Cette fois, Bouhaddi pouvait s’en prendre à sa défense, aux abonnées absentes sur cette action, qui a laissé Sakaguchi reprendre un autre coup-franc de Miyama dans le coin opposé du but.

Le Sommer et Camille Abily et Corine sont entrées en jeu du côté français, Marie-Laure Delie et Necib ont vendangé plusieurs occasions de revenir au score, bien que cette dernière aurait pu marquer sans un excellent arrêt de Fukumoto.

La domination française a fini par payer six minutes plus tard après que Le Sommer a repris victorieusement un centre en retrait d’Elodie Thomis.

Deux minutes plus tard, Sakaguchi a déséquilibré Le Sommer dans la surface et l’arbitre Quetzalli Alvarado a désigné le point de pénalty. Mais Bussaglia a plié sous la pression et a envoyé sa tentative hors du cadre.

Mais ce n’était pas fini. Delie n’a pas réussi à concrétiser une balle de but et Ogimi a heurté le poteau sur la contre-attaque qui a suivie, avant que Fukumoto ne se jette sur un tir de Renard lors de la quatrième et dernière minute du temps additionnel.


Rédacteur: Jin Wensi