Rechercher
Chaîne française > Infos > Economie > Article

Le rapport infondé du Congrès américain sur Huawei menace "des dizaines de milliers d´emploi" (responsable de l´entreprise)

Source: French. News. Cn | 10-11-2012 17:41

Taille du texte: T+ | T-  | Email

WASHINGTON, 10 octobre (Xinhua) -- Les accusations sans fondement formulées contre Huawei dans un rapport du Congrès américain mettent en danger des dizaines de milliers d'emplois aux Etats-Unis et porteront certainement un grand tort à l'économie américaine, a averti un responsable de l'entreprise chinoise de télécommunications.

William Plummer, le vice-président des affaires externes de Huawei-USA, a tenu ces propos lundi en réponse à un rapport du Comité spécial sur le renseignement de la Chambre des représentants (House Intelligence Committee), qui accuse Huawei et une autre entreprise chinoise de télécommunications, ZTE, de représenter une menace pour la sécurité nationale américaine.

Ce rapport recommande que les systèmes informatiques du gouvernement américain et des entreprises privées excluent tout équipement provenant de ces deux entreprises, et demande au Comité sur les investissements étrangers de bloquer toute acquisition, rachat ou fusion impliquant les deux sociétés.

Toutefois, le rapport de 52 pages ne donne aucune preuve concrète étayant les accusations portées contre Huawei, entreprise qui, selon M. Plummer, fournit des produits à des centaines d'entreprises américaines et offre des dizaines de milliers d'emplois aux Etats-Unis.

"Les Américains méritent qu'on leur fournisse des faits validés s'ils perdent des dizaines de milliers d'emplois, des centaines de millions de dollars d'investissement et des milliards de dollars d'achats de produits américains, et s'ils doivent payer plus cher leur haut débit", a déclaré à Xinhua M. Plummer.

Concernant une prétendue collusion entre Huawei et le gouvernement chinois dans un but d'espionnage contre les Etats-Unis, M. Plummer a estimé que cette allégation ne tenait pas compte des réalités commerciales et techniques.

Ce rapport crée un "précédent très dangereux" en matière de politique de distorsion du marché, et d'autres pourraient désormais y avoir recours aux dépens des entreprises américaines qui font des affaires à l'étranger, a aussi souligné M. Plummer.

"On nous fait confiance au niveau mondial. [...] Cinq cents opérateurs dans 150 pays, y compris les grands opérateurs de tous les marchés développés et en développement, ont déployé nos équipements sans aucun problème", a-t-il déclaré.

"Notre engagement à l'égard du marché américain, à l'égard de nos clients, de nos fournisseurs, de nos employés et leurs familles, est ferme. Rien n'a changé", a martelé M. Plummer, alors qu'il évoquait les projets de son entreprise dans le pays.


Rédacteur: Jin Wensi