Rechercher
Chaîne française > Infos > Chine > Article

Des responsables et experts étrangers font l´éloge de la voie socialiste de la Chine

Source: French. News. Cn | 11-14-2012 08:42

Taille du texte: T+ | T-  | Email

BEIJING, 13 novembre (Xinhua) -- Alors que le 18e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC) se déroule à Beijing, des responsables, experts et médias étrangers ont récemment indiqué que l'adhésion ferme de la Chine au socialisme aux caractéristiques chinoises était d'une importance significative pour son développement ultérieur, et pour la paix et le développement du monde entier.

Inacio Arruda, un sénateur et membre du Parti communiste brésilien, a déclaré lors d'une interview téléphonique accordée à Xinhua que d'après le rapport présenté par le secrétaire général Hu Jintao, la Chine s'en tiendrait fermement au socialisme aux caractéristiques chinoises, qui est non seulement d'une importance significative pour le développement économique et social de la Chine, mais encourage également les autres partis communistes du monde entier.

La Chine est devenue un géant émergent en Asie, et la seconde plus importante économie du monde. La montée de la Chine a pris racine dans son adhésion à la voie socialiste et dans la direction du PCC, a-t-il fait remarquer.

Il y a plusieurs façons de pratiquer le socialisme, a-t-il souligné, ajoutant que la Chine a choisi une voie unique basée sur les conditions nationales de la Chine, et a connu des progrès remarquables.

Hanin Nimr, secrétaire général du Parti communiste syrien (Faisal), a déclaré dans une interview exclusive accordée à Xinhua que l'expérience de la Chine dans la construction du socialisme était historique et méritait d'être étudiée.

Il a affirmé que l'expérience de la Chine avait démontré les avantages du socialisme. Le système socialiste de la Chine a permis à la Chine de résoudre le problème de nourrir ses populations, et a promu le développement continu de la Chine.

Narayan Kaji Shrestha, vice-Premier ministre du Népal, a indiqué que l'émergence de la Chine comme l'une des principales économies du monde et une puissance politique serait impossible sans la direction du PCC.

La raison pour laquelle le PCC a pu accomplir ces progrès est parce qu'il sait combiner les principes fondamentaux du Marxisme-Léninisme avec la pratique spécifique en Chine afin qu'ils conviennent aux conditions du pays, a-t-il ajouté.

François Ngarambe, secrétaire général du Front patriotique rwandais, a fait remarquer qu'au cours de la dernière décennie, la Chine, sous la direction du PCC, avait connu d'importants progrès dans la construction du socialisme aux caractéristiques chinoises, et avait accumulé beaucoup d'expériences que les nations africaines, y compris le Rwanda, peuvent suivre.

Sergueï Luzianine, un sinologue de la Branche de l'Extrême-Orient de l'Académie des sciences de la Russie, a indiqué que les 30 ans de réforme et d'ouverture en Chine avaient apporté un nouveau souffle au pays.

Il a souligné que l'accomplissement le plus important au cours des trois décennies est que la Chine a trouvé une voie de développement qui convient à ses propres conditions. La preuve la plus importante est que la Chine est graduellement devenue un important joueur dans le monde et a dépassé le Japon pour devenir la seconde plus grande économie du monde.

Pierre Picard, un expert français sur la Chine, a indiqué que la politique de réforme et d'ouverture de la Chine était compatible avec son propre développement économique et culturel.

Il a également indiqué que plus de temps devrait être accordé au gouvernement chinois pour qu'il puisse résoudre les problèmes étant donné qu'il mène actuellement des réformes. Au cours des 10 dernières années, la Chine a connu des progrès fondamentaux dans les domaines de l'économie, des conditions de vie de son peuple, de l'urbanisation et de l'influence globale.

Il a ajouté que la Chine faisait également des efforts pour appliquer des réformes politiques.

Ibrahim Yusuf, président du comité exécutif du Conseil indonésien sur les affaires mondiales, a déclaré à Xinhua qu'au cours des 30 dernières années, la politique de réforme et d'ouverture de la Chine avait inspiré la croissance économique de l'Asie, et que la pratique de la Chine de maintenir la stabilité politique avait promu le développement de l'Asie.

Hartind Asrin, conseiller au ministre indonésien de la Défense, a dit que depuis que la Chine a commencé à appliquer la politique de réforme et d'ouverture il y a une trentaine d'années, la Chine a maintenu une croissance économique robuste.

Il a renchéri en disant que les dirigeants chinois prêtaient maintenant attention au maintien de la croissance durable et à l'amélioration des conditions de vie du peuple.

Mohamad A. El-Saket, un ancien ambassadeur de la Ligue arabe, a déclaré à Xinhua que les progrès accomplis par la Chine avaient contribué à la flexibilité du PCC dans l'ajustement de ses politiques.

Guidé par la politique de réforme et d'ouverture, le PCC a remporté du succès, et a transformé la Chine en une puissance mondiale jouissant d'une influence à la fois régionale et internationale, ainisi qu'en une importante économie globale.

Un éditiorial publié par le quotidien malaisien Sin Chew a souligné qu'au cours des 10 prochaines années sous la nouvelle direction, la Chine pourra compléter son projet de construire une société prospère, et réaliser l'objectif de doubler son PIB et le revenu moyen par habitant tant pour les habitants urbains que pour les habitants ruraux par rapport aux niveaux de l'an 2010.

Le gouvernement chinois pourra fournir au peuple chinois l'accès à davantage de droits démocratiques, améliorer de façon générale les conditions de vie du peuple, promouvoir la puissance souple du pays, et construire une société qui conserve les ressources et qui respecte l'environnement, selon l'éditorial.


Rédacteur: Jin Wensi