Rechercher

La tournée de Xi Jinping promouvra la coopération gagnant-gagnant (PAPIER D´ANGLE)

Source: French.news.cn | 09-03-2013 15:50

Taille du texte: T+ | T- | Email

Beijing, 28 août (Xinhua) -- Avec la tournée prévue du président Xi Jinping en Asie centrale et sa participation à deux grands sommets dans les prochaines semaines, la Chine progresse dans la promotion de l'interaction gagnant-gagnant avec le monde.

Cette tournée, selon des experts en relations internationales, revêt une importance régionale et mondiale, et contribuera grandement à la réalisation du "rêve chinois" de rajeunissement national et du rêve mondial de paix durable et de prospérité commune.

STIMULER L'ECONOMIE MONDIALE, RENFORCER LA GOUVERNANCE ECONOMIQUE

La participation de M. Xi au sommet du G20 à Saint-Pétersbourg envoie le message suivant à la communauté internationale : la Chine accorde beaucoup d'importance au rôle significatif que le groupe joue dans la résolution des problèmes économiques mondiaux.

La Chine estime et soutient le mécanisme du G20, et maintient "une politique progressive et cohérente" pour stimuler l'économie mondiale et renforcer la gouvernance économique, a déclaré Zhang Yuyan, directeur de l'Institut d'économie et de politique mondiales à l'Académie chinoise des sciences sociales.

Alors que la reprise lente se poursuit dans les pays développés et qu'un ralentissement émerge dans les marchés émergents, M. Xi et ses homologues discuteront des stratégies en faveur de la coordination mondiale et de la gouvernance économique pour tenter d'atteindre une croissance économique solide, durable et équilibrée.

Par ailleurs, M. Xi présentera la situation économique actuelle de la Chine ainsi que ses grands potentiels économiques à la communauté internationale, démentant les rumeurs de morosité guettant l'économie chinoise.

Avec les autres chefs d'Etat, le président chinois discutera également de la manière d'améliorer la gouvernance mondiale et d'établir un ordre économique international plus juste et plus efficace, incluant des réformes pour les organisations telles que le Fonds monétaire international et la Banque mondiale.

En tant que plus grand pays en voie de développement, la Chine participera activement à la gouvernance mondiale, ainsi qu'à la mise en place et à la modification des règles économiques internationales sur les investissements, le commerce, les finances, a déclaré Chen Fengying, directeur de l'Institut chinois des relations internationales contemporaines.

PROMOUVOIR LA COOPERATION DE L'OCS POUR LA SECURITE, LE DEVELOPPEMENT ET LA PROSPERITE

La participation de M. Xi au sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) le 13 septembre renforcera la coopération entre les membres de l'OCS dans les domaines de la politique, de la sécurité, de l'économie et de la société.

Premièrement, la coopération sécuritaire est importante et urgente dans le contexte mondial en constant changement et de relations complexes entre les grands pays.

Les turbulences qui durent en Asie de l'Ouest et en Afrique du Nord ont eu un impact négatif sur les régions voisines. Par ailleurs, l'OCS fait l'objet de menaces cybernétiques sérieuses, et le crime organisé international ainsi que les "trois forces du mal" que sont le terrorisme, l'extrémisme et le séparatisme y sont également bien présents.

"La coopération en matière de sécurité demeure la fonction première et la priorité de l'OCS", a souligné Pan Guang, directeur du Centre des études de l'OCS à l'Académie des sciences sociales de Shanghai, à Xinhua.

A cet égard, la coopération est fructueuse, a estimé M. Pan, indiquant que la Chine a mené des manœuvres antiterroristes conjointes avec la Russie et le Kirghizistan en juillet et en août respectivement.

Le prochain sommet renforcera les forces antiterroristes régionales et valorisera le développement plus pratique et efficace du mécanisme de coopération de la défense frontalière.

Deuxièmement, les pays membres de l'OCS doivent tirer profit de leur complémentarité économique pour approfondir la coopération et donner un nouvel élan à leurs économies.

Avec en toile de fond une économie mondiale instable depuis quelques années, l'OCS a calibré ses politiques pour renforcer la coopération économique régionale, protéger la sécurité dans les secteurs des finances, de l'énergie et de l'alimentation, améliorer la qualité de vie de ses habitants et réduire la pauvreté.

M. Pan a proposé que l'OCS fasse de la construction des réseaux d'infrastructures et des mécanismes de coopération pour la finance du développement une priorité.

Actuellement, la Chine fait la promotion de la construction d'un réseau régional de chemin de fer, de routes, de l'aviation, des télécommunications, de l'électricité et de l'énergie pour faciliter la logistique, le commerce, les investissements et stimuler la croissance économique.

Par ailleurs, l'OCS a commencé à construire des mécanismes de coopération financière tels que les banques de développement pour les projets conjoints, qui fourniront des perspectives élargies et des dynamiques durables pour la coopération future dans différents domaines entre ses Etats membres.

De plus, le sommet discutera de la promotion de la coopération et des échanges aux niveaux bilatéral et multilatéral dans les domaines de la science et des technologies, de l'éducation, du tourisme, de la santé, de l'aide en cas de catastrophe et de la protection environnementale.

FAIRE AVANCER LA COOPERATION GAGNANT-GAGNANT ENTRE LA CHINE ET L'ASIE CENTRALE

Le président Xi Jinping effectuera des visites d'Etat au Turkménistan, au Kazakhstan, en Ouzbékistan et au Kirghizistan du 3 au 13 septembre, pour renforcer les relations avec les quatre pays et les autres pays de la région.

La visite au Turkménistan, première étape de sa tournée, renforcera la coopération stratégique entre la Chine et le Turkménistan, et fera avancer leur coopération dans les domaines tels que le commerce, l'énergie, le transport, l'application de la loi, la sécurité et la culture.

Au cours de la visite au Kazakhstan, les dirigeants des deux pays élaboreront les perspectives à moyen et long terme pour leurs relations bilatérales, amélioreront la coopération pragmatique bilatérale, et promouvront les échanges culturels afin de consolider les bases de leur partenariat stratégique global.

Des analystes indiquent qu'il existe encore de grands potentiels pour la coopération bilatérale dans les domaines tels que les chemins de fer, les routes, l'industrie de transformation, les communications électroniques et les énergies nouvelles.

La visite de M. Xi en Ouzbékistan consolidera encore davantage la coopération réciproquement bénéfique, renforcera la coordination dans les grandes affaires régionales et mondiales et insufflera plus de signification stratégique dans leur partenariat stratégique.

Lors de la dernière étape de cette tournée, au Kazakhstan, les dirigeants des deux pays tenteront de promouvoir la coopération réciproquement bénéfique dans différents domaines et porteront les relations bilatérales à un nouveau niveau.

La Chine soutient toujours le développement du Kirghizistan, l'aidant à améliorer son système électrique, à construire des routes et à mener des programmes visant à améliorer la qualité de vie de la population, a fait savoir l'ambassadeur de Chine au Kirghizistan, Qi Dayu.

"La Chine a établi des relations diplomatiques avec les pays d'Asie centrale il y a 20 ans. Les 10 premières années étaient une décennie de commencement et d'échauffement ; les 10 années suivantes étaient une décennie de progrès rapides", a expliqué Jia Xiudong, chercheur à l'Institut chinois des études internationales.

"Quant aux 10 prochaines années, il s'agira d'une décennie dorée de développement pluridimensionnel et de haut niveau", a ajouté M. Jia.


Rédacteur: Jin Wensi