Rechercher

La Chine lancera sa sonde lunaire Chang´e-3 début décembre

Source: French.news.cn | 11-26-2013 10:41

Taille du texte: T+ | T- | Email


BEIJING, 26 novembre (Xinhua) -- La Chine projette de lancer sa sonde lunaire Chang'e-3 début décembre, a annoncé mardi un responsable, précisant qu'il s'agirait du premier véhicule spatial chinois à se poser en douceur sur un corps céleste.

Chang'e-3 comprend un module d'alunissage et un rover baptisé "Yutu", ou lapin de jade. Si tout va bien, la sonde se posera à la surface de la Lune mi-décembre, a indiqué Wu Zhijian, porte-parole de l'Administration nationale des sciences, des technologies et de l'industrie pour la défense nationale.

La mission Chang'e-3 fait partie de la deuxième des trois phases du programme lunaire du pays, à savoir la mise sur orbite, l'alunissage et le retour sur Terre. Elle s'inscrit dans la continuité du succès des missions Chang'e-1 et Chang'e-2, menées respectivement en 2007 et en 2010.

Les scientifiques chinois ont réalisé des percées technologiques pour la mission Chang'e-3. Celle-ci sera la plus complexe et la plus difficile dans l'histoire de l'exploration spatiale de la Chine, a noté M. Wu.

"Plus de 80% des technologies adoptées pour cette mission sont nouvelles", a-t-il précisé.

La mission comprend le premier atterrissage en douceur et la première exploration menés par la Chine sur un corps céleste, un contrôle à distance du module d'alunissage et des communications dans l'espace lointain, a indiqué le porte-parole.

Les différentes fenêtres de lancement étant très étroites, les scientifiques chinois doivent assurer que le décollage se déroule dans les meilleurs délais. Les paramètres de trajectoire devront être rapidement adoptés, car les intervalles entre ces fenêtres sont très courtes, selon le porte-parole.

Plusieurs technologies seront utilisées pour assurer un alunissage en douceur du module dans des conditions de faible gravité, a indiqué M. Wu.

Le rover se séparera du module pour explorer les zones près du site d'alunissage, a-t-il ajouté.


Rédacteur: Tao Ruogu