Rechercher

La visite du PM chinois à Bucarest vise à renforcer les relations avec la Roumanie et la zone ECO (COMMENTAIRE)

Source: French. News. Cn | 11-26-2013 15:39

Taille du texte: T+ | T- | Email

BUCAREST, 25 novembre (Xinhua) -- La visite du Premier ministre chinois Li Keqiang en Roumanie va donner un coup d'accélérateur au développement des relations bilatérales, mais aussi de celles entre la Chine et les autres pays d'Europe centrale et orientale (ECO).

M. Li, qui a quitté Beijing lundi matin, participera à la réunion des dirigeants Chine-Europe centrale et orientale (ECO) prévue à Bucarest dans le courant de la semaine.

La Roumanie figure parmi les premiers pays ayant noué des relations diplomatiques avec la Chine. En 1971, elle faisait partie des pays membres de l'ONU qui ont soutenu l'adhésion de la Chine à l'ONU.

Pendant plus de six décennies, les peuples des deux pays ont maintenu leur partenariat, et se sont soutenus de manière indéfectible à des moments cruciaux.

La Chine et la Roumanie adhèrent depuis toujours aux principes du respect, des bénéfices mutuels, de l'égalité et de la non-ingérence dans les affaires intérieures, tout en prenant en compte leurs intérêts et préoccupations clés de part et d'autre.

Les deux pays se livrent à présent à une large coopération dans tous les domaines. Les échanges commerciaux bilatéraux ont atteint 3,27 milliards de dollars durant les dix premiers mois de l'année, alors que ce chiffre ne dépassait pas les 300 millions de dollars en 2000. En outre, les investissements réalisés par la Chine en Roumanie s'élèvent à 160 millions de dollars jusqu'ici.

La Chine et la Roumanie sont actuellement à un moment crucial pour le futur développement de leurs économies.

La troisième session plénière du 18e Comité central du Parti communiste chinois (PCC), qui s'est déroulée ce mois-ci, a mis en avant un plan de réforme globale portant sur presque tous les aspects de la société chinoise.

La réunion a transmis un message clair : la Chine continuera d'attirer les investissements étrangers, et les entreprises chinoises s'attèleront à étendre leurs opérations à l'étranger.

Pendant son séjour, le Premier ministre chinois devrait réaffirmer l'engagement de la Chine à poursuivre ses réformes et assurer les pays de la zone ECO de sa détermination à continuer de promouvoir leur coopération économique.

Au sujet de la prochaine réunion des dirigeants Chine-ECO, le Premier ministre roumain Victor Ponta a déclaré la semaine dernière lors d'une conférence de presse qu'il s'agirait d'une occasion en or pour permettre à la Roumanie de développer ses relations avec la Chine.

Comme la Chine, la plupart des pays d'Europe centrale et orientale s'attèlent à forger une économie de marché, ce qui devrait fournir de grandes opportunités de coopération avec la Chine en matière d'infrastructures.

Les économies de la Chine et de la Roumanie jouissent d'une grande complémentarité. La Chine possède des atouts dans des domaines comme la construction d'infrastructures, l'énergie et l'industrie manufacturière, tandis que la Roumanie, surnommée "le grenier de l'Europe", possède des avantages dans l'agriculture.

Il est à espérer que la visite de M. Li puisse servir de catalyseur pour les deux pays de tirer pleinement profit de leurs avantages respectifs en vue d'approfondir leur coopération gagnant-gagnant et de redynamiser leur lien historique.


Rédacteur: Tao Ruogu