Rechercher

La visite du PM chinois renforcera les relations entre la Chine, la Roumanie et l´Europe centrale et orientale (INTERVIEW)

Source: French.news.cn | 11-26-2013 16:13

Taille du texte: T+ | T- | Email

BUCAREST, 25 novembre (Xinhua) -- La visite à venir du Premier ministre chinois Li Keqiang donnera une nouvelle vitalité aux relations d'amitié et de coopération pratique entre la Chine, la Roumanie et l'Europe centrale et orientale (ECO), a affirmé l'ambassadrice de Chine en Roumanie.

Au cours de son séjour, M. Li effectuera une visite officielle en Roumanie, la première du genre depuis 19 ans, et participera à une série d'activités bilatérales et multilatérales avec ses homologues de 16 pays d'Europe centrale et orientale, y compris une table ronde des dirigeants et un forum commercial.

La visite dotée d'un programme très chargé "marquera une étape importante" dans le développement des relations sino-roumaines et de la coopération entre la Chine et l'ECO, a indiqué l'ambassadrice chinoise Huo Yuzhen, lors d'une interview récente accordée à Xinhua.

L'amitié et la coopération constituent depuis toujours les thèmes majeurs des relations sino-roumaines, a estimé Mme Huo, notant qu'avec l'approfondissement de la confiance politique mutuelle depuis le début du 21ème siècle, les deux parties ont élevé leurs relations à un partenariat d'amitié et de coopération global en 2004.

Rappelant que le Premier ministre roumain Victor Ponta a visité la Chine à l'occasion de la réunion des dirigeants locaux de la Chine et de l'ECO tenue en juillet à Chongqing, en Chine, et a rencontré le président chinois Xi Jinping et le Premier ministre Li, Mme Huo s'est réjouie de l'entrée des relations bilatérales dans une phase importante de développement.

Au sujet du commerce bilatéral, l'ambassadrice a fait savoir que la Roumanie est non seulement une des destinations principales de l'investissement chinois en ECO, mais également un partenaire commercial important de la Chine dans la région.

La Chine est, depuis plusieurs années, la deuxième plus importante source d'importations hors Union européenne (UE) de la Roumanie, avec un volume commercial bilatéral s'étant élevé à 2,9 milliards de dollars américains durant les trois premiers trimestres de l'année, a-t-elle ajouté.

Le commerce bilatéral a encore amplement d'espace pour se développer et la Roumanie a le potentiel de devenir un partenaire plus important pour la Chine, a souligné l'ambassadrice.

A propos du développement rapide de la coopération entre la Chine et l'ECO, Mme Huo a expliqué que les relations entre la Chine et l'ECO ont un fondement historique et politique solide, car les pays de l'ECO ont été parmi les premiers à reconnaître la République populaire de Chine après sa fondation.

Bien que la Chine et les pays de l'ECO aient choisi des voies de développement différentes, la coopération pratique a été le sujet dominant de leurs interactions, avec un large potentiel à développer, a-t-elle noté.

Mme Huo a souligné que les pays de l'ECO bénéficient d'un emplacement avantageux, d'une base industrieole solide, d'avantages aux niveaux de la qualité de la main-d'oeuvre et des coûts de travailleurs, et d'un très bon élan en matière de développement économique global.

Alors que la Chine accélère sa restructuration éc0nomique, réanime la demande domestique et poursuit sa stratégie de mondialisation, les pays de l'ECO souhaitent devenir une porte d'entrée pour l'exploration du marché européen des entreprises chinoises, a-t-elle fait remarquer.

Mme Huo a appelé les pays de l'ECO à collaborer avec la Chine pour saisir de précieuses opportunités de coopération afin de promouvoir leurs développements respectifs et de faire face aux défis futurs.

De plus, elle s'est déclarée confiante que la réunion des dirigeants permettra de renforcer davantage la coopération pratique entre la Chine et l'ECO, d'améliorer les mécanismes et d'élever et élargir la coopération entre la Chine et l'ECO à des niveaux supérieurs.


Rédacteur: Tao Ruogu