Chine : l'Assemblée populaire nationale promet de faire davantage pour combattre la pollution

03-05-2015 16:54

Dossier : 2015 APN&CCPPC Sessions

La pollution est l'un des principaux défis auquel doit faire face le gouvernement chinois. Lors d'une conférence de presse de l'Assemblée populaire nationale, la porte-parole de l'organe législatif du pays, Fu Ying, a déclaré que les députés voteraient de nouvelles lois, parmi lesquelles figure une loi sur l'environnement ''plus dure''

La pollution est l'un des premiers sujets d'inquiétude du peuple chinois. Et la raison en est évidente...

BAO JINGLING
Député
Assemblée populaire nationale

"Les gens en ont une expérience directe. Ils sentent qu'il est difficile de respirer."

La pollution de l'air n'est rien de nouveau, mais certains affirment qu'il y a des signes que les choses s'améliorent lentement. Le smog est toujours une réalité bien présente, mais en 2014 il y aurait eu plus de jours de ciel bleu.

ZHENG YU
Habitant de Tianjin

"En 2014, il y a eu plus de 200 bons jours ici, mais en 2013, seulement une centaine.''

Pendant les deux sessions de l'an dernier, la prévention de la pollution de l'air était la demande du public chinois la plus forte. En réponse, le gouvernement a dépensé 10 milliards supplémentaires pour s'attaquer au problème. La surveillance des particules fines - ou PM 2,5 - a été renforcée. La ville de Tianjin a observé une chute de 14% des niveaux de PM 2,5 en 2014, chute attribuée aux restructurations industrielles, à la fermeture de cimenteries et à la chute de la consommation de charbon dans la province voisine du Hebei. En décembre 2014 de nouvelles règlementations environnementales ont été mises en place, décrite comme les plus dures jusqu'à présent. Mais chacun s'accorde à dire que davantage doit encore être fait.

FU YING
Porte-parole
Assemblée populaire nationale

"La loi de protection de l'environnement est une loi complète. Seulement l'avoir n'est pas asssez. Nous sommes en train de revoir intégralement la loi sur le traitement et la prévention de la pollution de l'air, et nous allons faire de grands changements dans une série de lois qui y sont relatives.''

Et il y a de grandes lacunes dans la législation anti-pollution.

LU TIANXI
Membre de la Conférence consultative politique du Peuple chinois

"On n'a pas assez prêté attention à la pollution du sol. Il nous faut améliorer l'aide juridique et accroître les aides financière et technologiques à ce problème."

... Un point de vue dont se font l'écho les législateurs.

FU YING
Porte-parole
Assemblée populaire nationale

"La Chine n'a pas une loi spécifique sur la prévention de la pollution des sols. Nous sommes déterminés à parvenir à une telle loi."

Le gouvernement chinois ne nie pas que les problèmes existent. Il promet de s'y attaquer. Cela demandera du temps et sans aucun doute des efforts concertés et coordonnés.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:Jin Wensi |  Source:
CCTV.com
App

Dossier plus
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500