La BAII et l’initiative “Une ceinture,une route” au coeur des discussions

03-30-2015 09:45

Le Forum de Bo'ao pour l'Asie s'achève dans la province insulaire de Hainan, dans le sud de la Chine. Voici un résumé des sujets qui ont retenu l'attention des délégués cette année.

AI YANG

Bo'ao

Lors des quatre derniers jours, des dirigeants de pays de partout dans le monde, des gens d'affaires et des intellectuels ont échangé des opinions sur une gamme très variées de sujets.

Les participants de 49 pays et régions ont participé à plus de 70 sessions de discussions. Le président chinois Xi Jinping s'est adressé aux délégués lors de la cérémonie d'ouverture et a présenté sa vision des questions économiques.

XI JINPING

Président chinois

"Nous devrions favoriser la création d'un centre régional pour la coopération financière, renforcer la coopération pour assurer la stabilité monétaire, l'investissement, le financement, la solvabilité et dans d'autres secteurs."

Le premier vice-Premier ministre russe Igor Chuvalov, qui a pris le podium tout juste après Xi Jinping, a annoncé les plans de son pays de se joindre à la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures, la BAII, une initiative de la Chine. Samedi, la Russie, l'Australie et les Pays-Bas sont devenus les trois derniers pays à annoncer leurs intentions de se joindre à la BAII. Comme la structure de la BAII passe d'un niveau régional à l'échelle mondiale, plusieurs responsables ont choisi d'adoucir leurs positions.

JOSETTE SHEERAN

Présidente et directrice générale

US-Asia Society

"Même avec la venue de l'Europe dans la banque pour les infrastructures, nous constatons que la Chine s'attaque à certaines des inquiétudes. La BAII va, espérons-le, permettre de rehausser les standards.''

AI YANG

Bo'ao

"Certains disent que le forum est une plate-forme avant-gardiste, une plate-forme où les entreprises peuvent présenter leurs orientations dans un cadre régional."

GREGORY GIBB

PDG, Lufax

"Venir à Bo'ao permet d'entendre des gens qui élaborent des politiques, des intellectuels, des industriels. Ils sont là pour parler de la façon que ces politiques vont influencer la façon de faire les choses; sur l'impact de ces décisions sur les marchés financiers. Alors, je crois que c'est un forum très intéressant parce qu'il adopte une approche avant-gardiste. C'est un peu différent d'un forum comme celui de Davos qui traite de sujets qui sont sur la table depuis un certain temps déjà. À Bo'ao, nous avons la chance de voir comment les choses se passeront dans l'avenir.''

Certaines préoccupations politiques ont été aussi abordées à Bo'ao. Des leaders chinois ont profiter de l'occasion pour apaiser les craintes que la Chine utilisera le projet de la Route de la soie maritime du 21ème siècle comme un outil géopolitique pour manipuler ses pays voisins. Lors d'une des sessions, le conseiller d'État chinois, Yang Jiechi a rassuré les invités que la Chine est ouverte à mettre de côté les différends politiques pour se concentrer sur la coopération économique et humaine lorsqu'il s'agit de l'exploration océanique. L'initiative a été bien accueillie.

BOB HAWKE

Ancien Premier ministre australien

L'initiative ''Une ceinture, une route'' est très sensée pour la Chine. La Chine développe ces concepts dans une perspective qui est avantageuse pour la Chine et c'est ce que tous les pays essaient de faire. Mais cela va bénéficier aux autres pays qui vont se joindre à cette initiative. Si la Chine a un plan sensé réaliser plus d'investissements et favoriser une plus grande présence de ses entreprises dans ces pays, alors tout le monde pourra en profiter.''

AI YANG

Bo'ao

À chaque année qui passe, l'ordre du jour du forum devient de plus en plus pragmatique et plus de gens influents s'y intéressent.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:Jin Wensi |  Source:
CCTV.com
App

Dossier plus
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500