JO d'hiver 2022 : Beijing prêt à donner une présentation cruciale sur son projet olympique au CIO (AVANT-PAPIER)

06-09-2015 10:37

Dossier : Beijing, canditature d'organiser les JO 2022

LAUSANNE (Suisse), 8 juin (Xinhua) -- Les villes candidates d'Almaty (Kazakhstan) et Beijing (Chine) à l'organisation des Jeux Olymiques d'hiver de 2022 vont tenter de promouvoir mardi et mercredi à Lausanne, en Suisse, les mérites de leurs candidatures auprès du Comité international olympique (CIO).

Les deux délégations vont procéder mardi aux présentations et répondre aux questions des membres du CIO, ainsi qu'organiser des activités promotionnelles spécifiquement dirigées vers les membres du CIO le lendemain.

Beijing va entrer ainsi dans la phase finale d'un procédé de la candidature qui pourrait voir la capitale chinoise devenir la première ville de l'histoire à organiser les Jeux olympiques d'été et d'hiver.

Ayant annoncé officiellement sa candidature auprès du CIO en novembre 2013, le Comité de candidature de Beijing pour les JO d'hiver de 2022 a été créé en janvier 2014.

Beijing est devenue par la suite l'une des trois villes candidates choisies par le conseil d'administration du CIO le 7 juillet 2014.

La capitale norvégienne, Oslo finit par retirer sa candidature quelques mois plus tard, laissant Almaty et Beijing comme seuls concurrents pour l'organisation des Jeux.

En profitant de l'héritage des Jeux Olympiques de Beijing en 2008, qui "ont contribué au développement du Mouvement Olympique ainsi qu'à la propagation de valeurs Olympiques" selon le Comité de candidature de Beijing, la Chine espère organiser les Jeux d'hiver pour la première fois dans son histoire.

Le Comité de Beijing a confirmé son objectif d'accorder la priorité au bien-être des athlètes, tout en encourageant le développement durable ainsi qu'une approche économique pragmatique.

Selon un rapport de la Commission d'évaluation du CIO sur la candidature, publié la semaine dernière, Beijing a comme ambition de faire des sports d'hiver une activité ordinaire de la population afin, à terme, d'améliorer la forme physique et la santé en général, tout en développant un marché des sports d'hiver au profit de plus de 300 millions de personnes vivant au nord de la Chine.

Beijing, Yanqing, un district au nord de la municipalité de Beijing, ainsi que Zhangjiakou, une ville voisine de la capitale chinoise seront appelés à accueillir les événements, en sachant que la moitié des douze sites olympiques prévus par Beijing existent déjà.

"Si les JO d'hiver sont aussi bien faits que les JO d'été, alors ça sera un événement incroyable" , a affirmé Mark Pemberton, un officiel britannique à l'agence Xinhua.

Se rappelant notamment du magnifique Nid d'Oiseau, il a ajouté que "l'idée d'utiliser les infrastructures de 2008 est excellente, et le fait de travailler sur divers sites n'est pas problématique en connaissant l'efficacité chinoise" .

Les présentations à Lausanne sont essentielles pour que les villes candidates se communiquent avec le CIO qui décidera la ville hote des JO d'hiver 2022 à l'occasion de la 128ème session du comité prévue le 31 juillet à Kuala Lumpur en Malaisie.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:HUANG Xue |  Source:
french.xinhuanet.com
App

Dossier plus
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500