Le Premier ministre français invite les entrepreneurs chinois à venir investir en France

07-03-2015 10:02

Dossier : Li Keqiang participe à la réunion des dirigeants Chine-UE

TOULOUSE (France), 2 juillet (Xinhua) -- Le Premier ministre français Manuel Valls s'est exprimé au cours d'une conférence de presse commune avec son homologue chinois Li Keqiang lors du Sommet économique franco-chinois intitulé "Innovons pour l'avenir, bâtissons ensemble" à Toulouse (Lot-et-Garonne en France), invitant les entrepreneurs chinois à venir s'installer en France : "venez investir en France, venez vous installer en France" ajoutant même quelques mots de mandarin.

"La France saura toujours répondre à vos attentes et à vos ambitions. Notre pays est riche de son histoire, de sa culture, de son art de vivre, de sa gastronomie, de son vin (...) et jouit aussi de sa position au cœur de l'Europe et aux portes de l'Afrique, ce continent avec lequel vous entretenez des liens économiques forts" a-t-il déclaré, ajoutant que la France avait également des équipements et des infrastructures de qualité, et disposait d'une main-d'œuvre qualifiée et productives et d'un dispositif d'incitation fiscal très favorable à l'innovation comme le crédit impôt recherche".

Organisé par le Comité France Chine, avec son partenaire chinois de la Chambre de commerce chinoise pour l'import-export des produits mécaniques et électroniques (CCCME en anglais) désignée par le ministère du Commerce de la République populaire de Chine, ce sommet réunit plusieurs ministres français et chinois ainsi que plusieurs chefs d'entreprises dans la ville de Toulouse, les 1er et 2 juillet, avec pour objectif de mettre à l'honneur plus de 500 acteurs et décideurs français et chinois et de renforcer la coopération économique entre les deux pays.

Près de 200 dirigeants d'entreprises chinoises publiques et privées, membres de la délégation d'affaires du Premier ministre chinois Li Keqiang, ont participé à l'événement selon les organisateurs.

A l'occasion de la visite officielle de M. Li en France, Airbus, dont le siège est à Toulouse, a signé mardi un contrat d'envergure avec la China Aviation Supplies Holding Company (CAS) portant sur la commande de 75 appareils de type A330, dont 45 avions confirmés, pour un montant total de 16 milliards d'euros.

Airbus et CAS se sont également entendu ce jeudi lors du Sommet économique franco-chinois sur un accord pour réaliser l'aménagement cabine, la peinture, les finalisations intérieures et des essais moteurs des avions dans l'usine chinoise d'assemblage d'Airbus de Tianjin, situé à environ 120 kilomètres de Beijing.

"C'est une nouvelle étape majeure de notre coopération" a affirmé le chef du gouvernement français. De son côté, Fabrice Brégier, PDG d'Airbus, a déclaré par communiqué que "cet accord ouvre un nouveau chapitre de coopération stratégique avec la Chine portant sur des avions gros porteurs".

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:Jin Wensi |  Source:
French.xinhuanet.com
App

Dossier plus
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1