Le 13ème plan quinquennal prévoit de modifier le modèle de croissance

10-26-2015 19:48

Dossier : La 5ème session plénière du 18ème Comité central du PCC

L'une des tâches les plus importantes prévues dans l'agenda de cette 5ème session plénière, est la conception du 13ème plan quinquennal. Il s'agit d'un document important donnant les orientations économiques et sociales pour le développement du pays. Ce 13ème plan aura un impact significatif sur l'avenir de la Chine.

Alors que les dirigeants chinois sont sur le point de concevoir le 13ème plan quinquennal, le monde entier a les yeux rivés sur l'objectif de croissance qui sera fixé pour les 5 années à venir. La Chine avait pris l'habitude de largement réaliser ses objectifs tout en se laissant des marges de manoeuvre confortables. Mais avec l'entrée de l'économie chinoise dans une nouvelle normalité, les experts indiquent que les anciens moteurs de la croissance tels que les exportations et les investissements ne produiront plus les mêmes effets qu'auparavant. Pour la plupart des experts, l'objectif de croissance sera vraisemblablement fixé autour de 6,5%.

JÉRÔME BOOTH
Président, New Sparta

"L'économie est en train de passer d'un modèle de croissance basé sur les exportations à un modèle reposant sur la croissance de la demande intérieure, il s'agit donc d'un changement majeur qui est en train de s'opérer. Nous verrons prochainement les détails des réformes dans ce nouveau plan."

HUO DEMING
Professeur
École Nationale du Développement, Université de Pékin

"En dehors des investissements, quel autre moteur de croissance avons-nous ? Selon les expériences passées, il s'agit évidemment de la consommation intérieure. Aux États-Unis, au Japon et au Royaume-Uni, la croissance de ces pays développés dépend de leur consommation intérieure."

Pour réaliser cet objectif de conversion du modèle de croissance, la coordination d'une large partie des différentes politiques sociales sera nécessaire. Certains économistes estiment que le gouvernement devrait désormais se concentrer sur l'amélioration du système de protection sociale à l'échelle de tout le pays.

JÉRÔME BOOTH
Président, New Sparta

"Ce type de réforme structurelle implique de donner aux Chinois un sentiment de sécurité lorsqu'ils atteindront leurs vieux jours. Nous essayons de réduire l'épargne constituée pour des motifs de précaution. Il s'agit d'une tâche gigantesque qui implique de changer la perception des Chinois face aux choix de vie qu'ils doivent faire en fonction de leurs besoins actuels, et face à ce qu'ils peuvent reporter à plus tard au cours de leur existence."

Actuellement, le gouvernement dépense 70% de ses recettes fiscales pour des programmes de bien-être public. Le gouvernement espère que cela incitera les Chinois à dépenser davantage pour tirer la demande intérieure. D'autres économistes proposent de stimuler la consommation par le biais d'autres moyens.

HUO DEMING
Professeur
École Nationale du Développement, Université de Pékin

"Lorqu'un pays veut se diriger vers un modèle de croissance basé sur la consommation intérieure, nous devons impérativement rappeler que l'économie a besoin de plus d'emplois. En effet, avec une création importante d'emplois, il y a mécaniquement plus de salaires distribués, et cela sans que le niveau global des investissements n'augmente."

Dans le 12ème plan quinquennal, le gouvernement avait fixé un objectif de 9 millions de création mensuelle de nouveaux emplois dans le pays. 70% de l'objectif fixé a déjà été réalisé à mi-échéance. Grâce à l'importance croissante du secteur des services, le nouvel objectif pour la création mensuelle de nouveaux emplois sera fixé autour des 10 millions pour la période du 13ème plan quinquennal qui s'étale de 2016 à 2020.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:Jin Wensi |  Source:
CCTV.com
App

Dossier plus
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500