Les réformes sont le sujet principal du plan quinquennal

10-28-2015 09:30

Dossier : La 5ème session plénière du 18ème Comité central du PCC

La Chine a publié les lignes directives de la réforme de ses entreprises d'État. Les analystes affirment que ces réformes seront la priorité du prochain plan quinquennal.
 
L'entreprise d'État INESA s'occupe principalement des secteurs de la haute-technologie dont l'informatique en nuage et la fabrication de produits électroniques. L'entreprise emploi des gestionnaires professionnels du secteur privé pour réaliser certaines de ces opérations suite à l'introduction d'une ligne directive du gouvernement pour réformer les entreprises d'État.
 

Les réformes sont le sujet principal du plan quinquennal

Les réformes sont le sujet principal du plan quinquennal


WANG QIANG
Membre du conseil, INESA
 
"La plupart des gestionnaires qui viennent du secteur privé ont des parts dans notre entreprise. Nous avons également un mécanisme d'ajustation des expertises pour certaines de nos équipes. Un des responsables d'unité a promis de doubler le roulement de son unité cette année, et de l'augmenter de 50% l'an prochain."
 
INESA n'est q'une des entreprises d'État parmi une dizaine d'autres à Shanghai à avoir commencé le programme de réforme cette année.

Après une série de fusions, d'acquisitions et de listes publiques, les profits de toutes les entreprises d'État à Shanghai ont atteint 58,8 milliards de yuans pour la première moitié de l'année, soit une hausse de plus de 12% par rapport à la même période de l'an dernier.

Selon un observateur industriel, la clé de la réforme des entreprises d'État pour les 5 prochaines années est d'être capable de sortir l'économie chinoise de son ralentissement. 
 
YANG JIANWEN
Vice-directeur
Institut d'État de recherche opérationelle de capital
 
"Le 13è plan quinquennal est un plan à moyen-terme, mais nous avons une cible à court-terme, qui est de sortir l'économie de son ralentissement. Nous avons également préparer un plan économique à long-terme. Cela dépendra des entreprises énergétiques pour relancer l'économie. Les entreprises d'État ont besoin d'améliorer leur stucture de gestion interne et d'augmenter leur compétitivité externe. Je pense que ces réformes avanceront davantage pendant le 13è plan quinquennal."
 
M. Yang pense que la plus grande réforme du secteur sera dans les secteurs de haute-technologie et de production car ils sont importants pour stimuler la capacité de la Chine à soutenir la concurrence à l'échelle mondiale. Cependant, selon un analyste, il faudrait davantage de motivation de la part des entreprises pour réaliser ces réformes.
 
SHAO YU
Économiste en chef
 
"La motivation des entreprises d'État de réformer est relativement faible, il existe des risques si vous poussez les réformes trop rapidement et à une échelle trop grande. Nous pouvons voir que les entreprises et les représentants locaux sont très prudents sur leurs façons d'agir. Je pense que nous devons avoir des mécanismes plus spécifiques pour les gratifications et les punitions. Ceux qui ne veulent pas ou qui font le stricte minimum pour améliorer la performance de leurs compagnies devraient être pénalisés. Je pense que cela aidera le processus de réforme."
 
La Chine possède près de 150 000 entreprises d'État, qui représentent plus de 100 000 milliards de yuans d'actifs et emploient plus de 30 millions de personnes.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:Jin Wensi |  Source:
CCTV.com
App

Dossier plus
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500