Retour sur la politique de l’enfant unique

03-04-2016 13:02

Dossier : 2016 APN&CCPPC Sessions

Un sujet qui a suscité beaucoup d'attention est la décision du gouvernement d'assouplir la politique de l'enfant unique en fin d'année 2015. Revenons tout d'abord sur les coulisses de l'histoire.
 
Après les périodes de famine des années 1958 à 1961, la Chine connaît un boom des naissances qui fait augmenter sa population de près d’un quart en l’espace de 10 ans à 818 millions d’habitants.

Ceci pousse les autorités à prendre des mesures de contrôle des naissances. Ces mesures culminent avec l’adoption de la politique de l’enfant unique en 1979. Désormais, à l’exception de la quasi-totalité des minorités ethniques, les couples ne sont autorisés à avoir qu’un seul enfant.

Retour sur la politique de l

Retour sur la politique de l'enfant unique

Cette politique très restrictive ne va pas sans susciter des problèmes sociaux qui prennent rapidement une ampleur inquiétante. Par exemple, la préférence dans les campagnes pour les enfants de sexe masculin, qui fait que, encore aujourd’hui, la Chine est l’un des pays au monde où les garçons sont les plus nombreux à la naissance par rapport aux filles.

Le gouvernement autorise alors dès 1984, les habitants des zones rurales, soit la grande majorité de la population, à avoir un second enfant si le premier est une fille.

Puis, au cours des années 2000 une nouvelle vague d’assouplissement se produit. Car la Chine vieillit et elle le fait vite, on estime qu’en 2050 36% de sa population environ aura plus de 60 ans, la pression sera alors très forte sur la population en âge de travailler pour financer les soins et les retraites des personnes âgées.

Retour sur la politique de l

Retour sur la politique de l'enfant unique

Ainsi, de plus en plus de couples sont autorisés à avoir un deuxième enfant. Cette suppression est donc avant tout symbolique, d’autant plus que le contrôle des naissances n’est pas abandonné, les couples sont toujours limités mais désormais à deux enfants.

De plus, le contrôle des naissances a conduit la Chine dans une impasse, le vieillissement accéléré de sa population, dont cette nouvelle « politique des deux enfants » ne permettra pas de sortir.

Les parents chinois rechignent en effet de plus en plus à avoir un deuxième enfant en raison du coût de son éducation et des conséquences sur leur mode de vie et leur carrière. D'autres mesures incitatives, financières et sociales, sont donc nécessaires pour relancer la natalité.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:Jin Wensi |  Source:
CCTV.com
App

Dossier plus
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500