Des experts étrangers se penchent sur le 13e Plan quinquennal de développement de la Chine (PAPIER GENERAL)

03-08-2016 09:30

Dossier : 2016 APN&CCPPC Sessions

BEIJING, 7 mars (Xinhua) -- Des experts et universitaires étrangers suivent de près le plan et les orientations du développement économique de la Chine, alors que les des deux sessions annuelles 2016 de l'organe législatif suprême chinois et de l'organe de conseil politique suprême se déroulent actuellement à Beijing.

Le 13e Plan quinquennal de la Chine "revêt une portée particulière tant dans le sens pratique que symbolique", du fait que son délai coïncidera avec l'objectif de 2021 que c'est fixé la Chine pour devenir une société raisonnablement prospère, l'un des buts présentés par le président Xi Jinping dans sa vision du rêve chinois, a déclaré Michal Kolakowski, expert de la Fondation du Congrès économique polonais.

"Alors que les plans précédents ont ouvert la voie au développement socio-économique de la Chine, la période du 13e plan est un point de percée", a estimé M. Kolakowski, se référant au 13e plan quinquennal, dont le projet fait l'objet de discussions lors des sessions annuelles de la 12e Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois) et du 12e Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPCC, organe consultatif national).

"Ce plan remaniera, modernisera et renforcera de façon décisive le moteur de la croissance chinoise, jetant des bases stables pour le futur développement", a déclaré l'expert polonais.

"Ce qui est aussi important est que, parvenir à l'objectif de faire de la Chine un pays de revenu moyennement élevé au 100e anniversaire de la création du Parti communiste chinois (PCC) va émettre un message clair à la population chinoise et à l'opinion publique internationale sur l'efficacité du rôle de premier plan que joue le PCC", a-t-il ajouté.

Bien qu'il existe de nombreux défis dans la voie aboutissant à la réussite de la mise en oeuvre du 13e plan, les autorités chinoises ont la capacité de mener des réformes économiques, a indiqué l'expert.

"A cette époque d'anxiété relative en Occident concernant le développement de l'économie chinoise, il est important pour la Chine de prendre des démarches spécifiques pour promouvoir son économie nationale", a déclaré George Tzogopoulos, chercheur de la Fondation hellénique pour la Politique étrangère & européenne.

L'avenir de la Chine et son influence internationale dépendent de la capacité du PCC à poursuivre la réforme d'ouverture de Deng Xiaoping, a estimé Christianna Loundris, chercheuse au Eastern Mediterranean Geostrategic Watch.

"La Chine devrait concentrer ses efforts sur le maintien de sa performance positive dans les secteurs clés tels que le développement économique, la stabilité politique et sociale et l'intégrité territoriale", a-t-elle signalé.

"Compte tenu du fait que le miracle économique chinois est largement fondé sur les réseaux économiques mondialisés, il serait intéressant de suivre la façon dont la Chine réagira aux frictions et les mécanismes que Beijing développera pour minimiser les problèmes, ainsi que la façon dont le pays fera face à l'impact du nouvel environnement économique", a-t-elle ajouté.

La transformation économique actuelle de la Chine, qui traite principalement des questions domestiques de développement durable, bénéficiera en même temps à d'autres pays tels que la Roumanie, a indiqué Razvan Paunescu, directeur associé du cabinet d'avocats roumain Paunescu & Partners.

Selon Chheang Vannarith, président de l'Institut cambodgien des études stratégiques, la réforme économique de la Chine devrait mettre l'accent sur la productivité, l'innovation et l'esprit d'entreprise. L'investissement dans le capital humain, la recherche et le développement décidera l'avenir de la Chine, a-t-il fait remarquer, ajoutant que cela sera la clé pour arriver à une société raisonnablement prospère.

Khairy Tourk, professeur d'économie à la Stuart School of Business, de l'Illinois Institute of Technology aux Etats-Unis, s'est dit avoir la plus grande confiance dans l'économie chinoise.

La Chine est vraiment sur la bonne voie, passant d'une fabrication bas de gamme à une économie fondée sur la connaissance, a indiqué M. Tourk. La Chine a deux avantages majeurs, à savoir une abondante force de travail à majorité éduquée et travailleuse, et d'excellents planificateurs économiques ouverts aux technologies modernes et travaillant dur pour faire avancer le pays sur l'échelle technologique, a estimé M. Tourk.

Alors que le monde continue de souffrir de la stagnation, il n'y a pas de doute que le rôle de la Chine en tant que moteur de la croissance mondiale se renforcera, a-t-il conclu.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:Jin Wensi |  Source:
French.xinhuanet.com
App

Dossier plus
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500