La fièvre des voyages à l'étranger se propage aux petites villes de Chine

03-18-2016 15:40

Dossier : Forum de Bo'ao pour l'Asie 2016

Selon les experts de l'industrie, la passion des Chinois pour les voyages à l'étranger s'étend de plus en plus vers les villes de deuxième et troisième rang, et un nombre croissant d'entreprises courtisent désormais leurs clients avec des forfaits personnalisés et moins chers.

Ainsi de la plate-forme de voyages en ligne Mafengwo, par exemple : elle a ciblé des villes comme Changsha, capitale de la province du Hunan, Wuhan, capitale de la province du Hubei, Zhengzhou, capitale de la province du Henan, et Chengdu, capitale de la province du Sichuan.

Le prochain Festival Qingming (4 avril), les congés du 1er mai, et l'été sont toutes des périodes de choix pour les entreprises du secteur des voyages.

La fièvre des voyages à l

La fièvre des voyages à l'étranger se propage aux petites villes de Chine


Du 15 au 18 mars, Mafengwo offre une série de promotions baptisée « quatre jours seulement », comme un voyage de Changsha aux États-Unis pour 2599 yuans (360 euros), un circuit de Chengdu à Nha Trang au Vietnam pour 1999 yuans 9276 euros), et un billet aller-retour de Tianjin à Osaka, au Japon, pour 999 yuans (138 euros) seulement.

« Il est de plus en plus évident que les gens des villes plus petites sont en train de rattraper rapidement les autres dans leurs envies de s'aventurer à l'étranger, du fait que leurs revenus augmentent », a souligné Jin Peng, chef de produit pour les voyages à forfait individuels chez Mafengwo.

« Nombre d'agences de voyages du monde entier commencent également à exploiter cette tendance, en courtisant directement les touristes chinois des villes plus petites avec davantage de promotions, des vols pratiques et des demandes de visa simplifiées, tandis que les compagnies aériennes low-cost ouvrent également des routes de tous les points du monde vers des villes chinoises plus petites ».

Les promotions proposées par Mafengwo comprennent 100 destinations au Japon, en Corée du Sud, ainsi que dans des pays d'Asie du Sud-est, aux États-Unis et en Europe, avec diverses options de voyage comme un vol plus l'hôtel, des demandes de visa, des activités de loisirs locales et des croisières.

Selon Jiang Yiyi, chercheur à l'Académie du tourisme de Chine, le tourisme à l'étranger n'est désormais plus un privilège de riches, et il s'attend à ce que les villes de niveau inférieur continuent à représenter une part plus élevée des réservations.

Selon le récent rapport d'étude de marché sur la consommation touristique des Chinois à l'étranger publié par la Fédération mondiale des villes de tourisme, basée à Beijing, la Chine va continuer à voir un nombre croissant de voyages faits par ses citoyens à l'étranger, et une augmentation du niveau des dépenses.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:Jin Wensi |  Source:
French.china.org.cn
App

Dossier plus
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500