L'E-OMC discuté pour promouvoir le commerce en ligne

03-24-2016 20:00

Dossier : Forum de Bo'ao pour l'Asie 2016

Les sujets commerciaux sont en haut de l'agenda du Forum de Bo'ao pour l'Asie qui a lieu sur l'île de Hainan.

Au cours de ces 2 dernières décennies, l'Asie est devenue un moteur du commerce mondial avec des exportations qui ont connu une croissance de 17% en 2007. Mais en 2014, la croissance des exportations a baissé à 1,5%. Savoir comment relancer le commerce est l'un des sujets du Forum de Bo'ao qui se tient cette semaine. Les participants débattent des moyens de relancer le secteur et certains pensent que le commerce électronique qui pourrait bénéficier aux petites et moyennes entreprises en Asie serait un bon moyen pour faire cela.

L

L'E-OMC discuté pour promouvoir le commerce en ligne


ONG KA CHUAN
Deuxième ministre malaisien du Commerce international et de l'Industrie

"En Malaisie, nous avons une agence appelée ma-trade. C'est une agence pour l'exportation afin de promouvoir nos exportations. Donc, nous avons déjà travaillé avec Alibaba afin de former nos petites et moyennes entreprises et les aider à vendre leurs produits via le e-commerce."

A la fin, cela pourrait propulser l'économie asiatique à de nouveaux sommets.

DAVID CRUICKSHANK
Président mondial, Deloitte

“Je pense que le commerce en ligne a transformé l'économie mondiale. Nous avons des petites et moyennes sociétés qui ont accès aux marchés mondiaux, ce qu'elles n'avaient jamais eu avant à cause de la disparition des inter-médiateurs.”

TOM LEMBONG
Ministre indonésien du Commerce

"Avec l'e-OMC, le focus sera mis sur davantage de standards mondiaux. Les systèmes de paiement compatibles au niveau mondial, les versements de fonds compatibles au niveau mondial.

Avec l'impasse du cycle de Doha, l'e-OMC est vu comme une potentielle bouffée d'air frais pour le commerce mondial.

TOM LEMBONG
Ministre indonésien du Commerce

"Personnellement, j'approuve fortement l'idée. Je pense que cela peut être une image réfléchie de l'actuelle OMC. Mais avec bien plus de secteurs privés et bien plus d'entrepreneur adaptés au commerce en ligne et à l'économie digitale."

Toutefois, certains préviennent que les préoccupations existantes concernant l'OMC s'appliqueront aussi à l'e-commerce. Ces standards commerciaux unifiés pourraient affecter les plus petites sociétés.

DAVID CRUICKSHANK
Président mondial, Deloitte

“Je pense que c'est l'idée derrière la structure. Mettre des structures mais pas trop qui pourraient faire des dégâts à l'e-commerce, lequel est en train d'être grandement libérateur pour le commerce mondial.”

Les experts disent que la Chine est en train de devenir le pays des puissantes entreprises d'e-commerce comme Alibaba. Le pays se prépare à prendre de plus grandes initiatives en élaborant les futures règles du commerce.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:Jin Wensi |  Source:
CCTV.com
App

Dossier plus
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500