Rechercher
Chaîne française > Journal > Journal > Article

Le PM chinois s´adresse au Conseil indien sur les affaires mondiales

Source: Xinhua.com | 12-17-2010 08:53

Taille du texte: T+ | T-  | Email

NEW DELHI, 16 décembre (Xinhua) -- La Chine et l'Inde sont d'accord sur le fait qu'il existe des marges suffisantes dans le monde pour le développement des deux pays et des champs suffisants pour leur coopération, a déclaré jeudi le Premier ministre chinois Wen Jiabao, actuellement en visite en Inde.

"Un tel consensus important est profondément enraciné dans les traditions culturelles séculaires des deux pays et dans notre longue histoire d'échanges", a noté M. Wen dans son discours prononcé au Conseil indien sur les affaires mondiales.

"Cela découle de notre interprétation correcte de la situation internationale et de la compréhension profonde de nos intérêts nationaux", a dit M. Wen, arrivé mercredi à New Delhi pour une visite officielle.

"Ensemble, nos deux pays ont initié les Cinq Principes de la Coexistence pacifique", qui a fait des contributions remarquables à préserver l'indépendance et la solidarité des pays asiatiques et africains et à promouvoir la paix mondiale, a relevé M. Wen.

"Les relations sino-indiennes ont connu des tours et détours majeurs. Mais ce n'était qu'un court épisode dans nos 2.000 ans d'histoire d'échanges d'amitié", a-t-il dit.

"Etant entrées dans le 21e siècle, la Chine et l'Inde ont marché sur la voie rapide du développement, et nos relations bilatérales ont connu d'importants progrès", a affirmé le Premier ministre chinois.

Les deux pays ont établi un partenariat stratégique et coopératif pour la paix et la prospérité, a-t-il rappelé.

"Le monde d'aujourd'hui traverse un développement majeur, un ajustement majeur et des changements majeurs", a-t-il fait savoir, ajoutant que la Chine et l'Inde sont arrivées "à une étape crucial de développement".

"Nous devrions saisir les opportunités et ne pas perdre de temps pour étendre et approfondir nos intérêts convergents et faire avancer activement notre coopération stratégique et notre coopération pragmatique", a-t-il indiqué.

"C'est seulement par ce moyen que nous pouvons accélérer le développement, relever les défis ensemble, partager les réalisations de développement et ouvrir la voie à un avenir brillant", a laissé entendre M. Wen, se déclarant persuadé quant à la responsabilité et la capacité dont disposent les deux pays pour remplir cette mission historique.

Dans son discours, M. Wen a annoncé la décision des deux pays sur le lancement d'un mécanisme de visites mutuelles régulières entre les chefs d'Etat et de gouvernement, afin de mieux guider politiquement le développement des relations bilatérales.

"La Chine est prête à travailler avec l'Inde pour intensifier les échanges et les consultations à multiples niveaux entre les partis politiques et dans le domaine militaire, de manière à renforcer la confiance mutuelle tant politique que stratégique", a-t-il fait remarquer.

Sur la question de la frontière sino-indienne, M. Wen a indiqué qu'il s'agissait d'un "legs historique" et que sa résolution exige de la patience.

"Ce ne sera pas facile de régler complètement cette question. Cela demandera de la patience et prendra un certain temps", a dit M. Wen.

"Seulement avec sincérité, confiance mutuelle et persévérance, pourrons nous finir par trouver une solution raisonnable et mutuellement acceptable", a-t-il précisé.

En ce qui concerne les fleuves transnationaux, M. Wen les a décrits comme étant "une source d'existence pour les populations riveraines", mettant l'accent sur la responsabilité commune des deux pays de les conserver, utiliser et gérer de manière appropriée.

"La Chine prend au sérieux les préoccupations indiennes sur les fleuves transnationaux, et nous sommes prêts à continuer à améliorer le mécanisme de travail conjoint", a-t-il affirmé.

"Nous ferons tout ce que nous pourrons et même plus...les activités de développement en amont par la Chine seront basées sur le planning et l'étude scientifiques et tiendront compte des intérêts de l'amont et de l'aval", a assuré M. Wen.

"La Chine et l'Inde, deux grands pays ayant traversé tant d'épreuves et de tribulations, devraient, comme toujours, rester vigoureux, honorer la mission importante accordée par l'histoire, et oeuvrer ensemble pour de nouvelles gloires de la civilisation orientale", a conclu M. Wen.

L'Inde constitue la première étape de la tournée de M. Wen en Asie du sud, qui le conduira également au Pakistan vendredi prochain.


Rédacteur: Zhang Yan