Rechercher
Chaîne française > Journal > Journal > Article

La Chine veut renforcer ses importations

Source: CNTV.cn | 11-07-2011 09:55

Taille du texte: T+ | T-  | Email

Voir la vidéo

Les dirigeants du G20 ont également convenu de garantir une croissance durable par le biais d’efforts coordonnés. Le Président chinois Hu Jintao a souligné l’importance de parvenir à un équilibre entre la stabilisation des prix des matières premières et la promotion de la coopération internationale. Et les experts de déclarer que les pays exportateurs devraient assouplir leur contrôle sur les produits haut de gamme et de nouvelle technologie à destination de la Chine.

En dépit de rares accords substantiels, les dirigeants des principales économies de la planète ont fait preuve d’une solidarité sans précédent et afficher leur ferme résolution de renforcer la confiance du marché. Le Président Hu Jintao a appelé la communauté internationale à reconnaître les raisons des déséquilibres actuels au sein de l’économie mondiale.

Xiang Songzuo

Directeur adjoint

Institut monétaire international

Université du Peuple

" Le discours du président Hu lors du sommet du G20 à Cannes, je pense qu’il s’agit d’un discours très important qui contient de nombreuses nouvelles idées et des mesures pratiques destinées à promouvoir une croissance rapide et forte pour l’économie mondiale. Il met l’accent sur le fait que nous devons intégrer la question de l’argent et du crédit au sein de l’économie réelle et non pas de l’économie spéculative."

Au cours des trois premiers trimestres de l’année 2011, le PIB de la Chine a enregistré une croissance de 9,4% et les ventes au détail ont cru de 17,7% en glissement annuel. Dans le même temps, les importations du pays ont atteint quelque 1290 milliards de dollars, soit une hausse de 26,7%. Ce qui permet de mettre en évidence l’introduction par la Chine de mesures positives destinées à stimuler la demande intérieure.

Xiang Songzuo

Directeur adjoint

Institut monétaire international

Université du Peuple

" Je pense que les pays développés, en particulier les Etats-Unis, la zone euro et le Japon, devraient faire davantage pour ouvrir leurs marchés. En particulier, le marché des produits de haute technologie et les service. Et bien sûr, les marchés en développement devront également à l’avenir ouvrir leurs marchés."

La Chine poursuit une politique de libre-échange, mettant l’accent tant sur les exportations que les importations, tout en évitant les excédents commerciaux. Ce qui a permis aux exportations et importations chinoises de parvenir à un meilleur équilibre. L’excédent commercial de la Chine en 2009 a diminué de 100 milliards de dollars en comparaison de l’année précédente. Une nouvelle baisse a été enregistrée en 2010, de l’ordre de 12,6 milliards de dollars.

Xiao Ke, CCTV


Rédacteur: Zhang Yan