Rechercher
Chaîne française > Journal > Journal > Article

L’Apec et la gestion des catastrophes naturelles

Source: CNTV.cn | 11-13-2011 09:37

Taille du texte: T+ | T-  | Email

Voir la vidéo

Un nouveau mécanisme de gestion des catastrophes naturelles en ligne dans la région Asie-Pacifique est en cours de discussion au forum de l’APEC. CCTV a obtenu, en exlusivité, les premières images publiques et l’information sur le site interactif qui sera connu sous le nom de Centre de coordination du réseau de la ceinture du Pacifique. Il fait partie des efforts de la réunion actuelle de l’APEC pour minimiser l’impact humanitaire et économique des incidents majeurs comme les récents séisme et tsunami au Japon.

En mars cette année, un séisme de magnitude 9 sur l’échelle de Richter frappait la côte Est du Japon causant des kilomètres de dévastations et un tsunami massif qui a détruit des centrales nucléaires, des ports et les réseaux d’électricité, des télécommunications et des transports.

Au forum de coopération économique Asia-Pacifique, la secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, a présenté une plate-forme importante pour une meilleure coordination trans-nationale des catastrophes.

Selon la chambre de commerce américaine, les catastrophes naturelles ont causé ces 10 dernières années, dans la région Asie-Pacifique au moins 500 milliards de pertes pour la communauté des affaires.

Alphonso Martinez-Fonts

Vice-président exécutif

Chambre de commerce américaine

"Je crois que la plus grande motivation de cela est le séisme-tsunami etc... qui, vous savez, est devenu un appel à l’action."

Dans le cas du Japon, il y a eu interruption des chaînes d’approvisionnement dans leur ensemble, y compris la production des semi-conducteurs et des pièces de rechange automobiles. Mais il y a aussi, bien sûr, l’aspect humanitaire : un plus grand engagement dans les affaires.

Ray Shirkhodai

Directeur exécutif

Centre des catastrophes du Pacifique

"L’implication du secteur privé est absolument cruciale parce qu’ils ont des biens sur le terrain, ils ont la logistique, ils peuvent venir pour soutenir et ils peuvent aider au redressement de la communauté."

Actuellement, un nouvel instrument de planification des catastrophes est en discussion pour doter les décideurs des moyens de coordonner leurs plans. Il porte le nom de Centre de coordination du réseau de la ceinture du Pacifique.

Eric Gundersen

Président

Development Seed

"En fait, on peut aller sur la ceinture du Pacifique et visualiser les données historiques qui montrent les risques et la vulnérabilité. On peut aussi montrer les incidents réels qui se sont produits ces 20 dernières années, par exemple les tremblements de terre ou les inondations, et pour couronner le tout, nous sommes en plein dans ces projets de préparation."

"Mais qui peut donc utiliser cela et comment utiliser cela? Quelle est sa flexibilité?"

"Ce qui est vraiment puissant dans cela, c’est son rôle à long terme, et n’importe quelle carte individuelle ici peut être consultée et utilisée par d’autres ONG."

Le projet sera lancé en premier en Indonésie, au Japon, aux Philippines, en Thaïlande et au Vietnam.


Rédacteur: Zhang Yan