Rechercher
Chaîne française > Journal > Journal > Article

Chine et OMC: nouvelle identité, vision avancée pour les compagnies chinoises

Source: CNTV.cn | 12-09-2011 09:51

Taille du texte: T+ | T-  | Email

Voir la vidéo

L’entrée de la Chine dans l’Organisation Mondiale du Commerce a apporté des défis au peuple chinois dans tous les domaines de la vie quotidienne, dont des avocats chinois qui servent les compagnies chinoises de commerce international ici en Chine. Aujourd’hui, au moment du dixième anniversaire de l’entrée à l’OMC, nous rencontrons un avocat afin de savoir comment il a aidé les compagnies chinoises à se débrouiller des litiges commerciaux.

Il y a dix ans, Pu Lingchen n’était pas aussi occupé qu’aujourd’hui. Pour un avocat spécialiste de l’anti-dumping comme lui, l’entrée à l’OMC a représenté des heures de négociations, des tas de documents et des voyages d’affaires plus de la moitié de l’année.

Pu Lingchen

Avocat

Cabinet d’avocat de Zhong Lun

"Avant, je traitais 5 procès à peu près chaque année, à présent, c’est dix à quinze. Les litiges concernaient le marché de l’UE, maintenant ça s’est étendu à d’autres pays tels que le Canada, l’Indonésie....... "

En tant que membre de l’OMC, d’un côté, cela veut dire des volumes commerciaux en hausse; d’un autre côté, selon le Ministère du Commerce, la Chine est l’objet le plus fréquent de procès anti-dumping. Il y a plus de 500 disputes commerciales depuis 2 décennies. Pu Lingchen est un avocat de secours pour les compagnies chinoises. En 2003, il a fait annuler le premier procès anti-dumping de l’UE après l’entrée à l’OMC. Pu aide aussi à dégager les tarifs de l’anti-dumping, qui exercerait des influences néfastes sur mille compagnies de chaussures chinoises. Mais, ce procès devient de plus en plus difficile à traiter.

Pu Lingchen

Avocat

Cabinet d’avocat de Zhong Lun

"Il y a dix ans, c’était plus simple qu’aujourd’hui. Maintenant, de nombreux instruments sont utilisés parallèlement. Par exemple, l’annnée dernière, l’UE a lancé une procédure d’anti-dumping, une d’anti-subvention et des enquêtes concernant la sûreté d’un produit chinois."

Certaines compagnies chinoises ont commencé à se concentrer sur le droit, mais nombreuses sont celles qui ne savent pas s’en servir pour se protéger. Pu croit que faire des affaires sur le marché international doit être planifié à l’avance.

Pu Lingchen

Avocat

Cabinet d’avocat de Zhong Lun

"Je pense que les compagnies chinoises qui veulent exporter ou opérer à l'étranger devraient apprendre à connaître l'information. Comment étudier le marché, analyser les implications légales de l'exportation dans des pays étrangers. Elles ne devraient pas seulement se focaliser sur l'activité d'exportation."

L’adhésion à l’OMC a apporté beaucoup de changements, des voitures de meilleure qualité et meilleur marché, des fruits exotiques dans les supermarchés, des services bancaires étrangers et des superproductions de Hollywood.... Le grand public a plus de choix maintenant. Alors que les compagnies chinoises commencent à obtenir des parts dans les affaires internationales, Pu pense que le plus grand changement viendra de la façon dont elles penseront leur développement.

Pu Lingchen

Avocat

Cabinet d’avocat de Zhong Lun

"Les gens sont plus ouverts, et plus désireux des choses nouvelles...... Leur vision est de plus en plus internationale et de moins en moins locale et étroite."


Rédacteur: Zhang Yan