Rechercher
Chaîne française > Journal > Journal > Article

J.O de Londres 2012 : stricte règlement des campagnes de publicité

Source: CNTV.cn | 03-09-2012 08:51

Taille du texte: T+ | T-  | Email

Voir la vidéo

Les officiels des Jeux Olympiques ainsi que les organisateurs des prochains Jeux de Londres sont en train de prendre des mesures envers les campagnes publicitaires non-autorisées, afin d’essayer de protéger les grands sponsors. Des guerres de marketing, où les entreprises montent des coups publicitaires, créés dans le but de s’associer avec l’évènement, ont pu être constatés lors des derniers Jeux de Beijing. Cependant, les officiels de la ville de Londres ont renforcé les règlements ainsi que les pénalités, pour les violations des droits de marque déposée, laissant les agences de publicité concevoir des campagnes inventives et créatives, dans le but de contourner les règles et ainsi recueillir les bénéfices du plus grand évènement mondial de l’année.

Coca Cola "Move to the Beat"

Campagne publicitaire pour Londres 2012

"Les Jeux Olympiques sont l’une des plateformes de marketing les plus efficaces du monde, touchant des milliards de personnes dans plus de 200 pays."

Visa Australie

Spot promotionnel pour Londres 2012

"Les contrats de sponsorat pour les Jeux de Londres 2012, d’un montant de 60 à 120 millions de dollars, ont été obtenus par les grandes marques, et comptent pour 40% des revenus totaux des Jeux Olympiques. C’est pour cela que les organisateurs prennent des mesures contre les entreprises qui ne sponsorisent pas officiellement l’évènement, en particulier les concurrents du secteur de l’industrie, qui espèrent s’approprier les téléspectateurs des Jeux."

Thomas Laranjo

Directeur général de Total Media

"L’étendue et l’échelle de ce qui va se passer à Londres est si excitant, et c’est une opportunité formidable pour nos clients de se superposer à cet énorme élan, dans ce qui sera une année difficile pour eux s’ils n’en profitent pas."

La grande différence de cette année concerne les droit de protection de marque déposée, qui s’étendront au-delà des slogans et logos officiels, banissant tout association délibérée avec les jeux, tel que l’utilisation de certains termes, comme 2012 avec les mots Londres ou jeux. En comparaison avec les jeux précédents, toute violation des règles se verra pénaliser par de plus sévères conséquences.

Thomas Laranjo

Directeur général de Total Media

"Je pense que le règlement sera très strict, certaines pénalités financières seront très élevées, et nous envisageons que, quiconque enfreindra ces règles sera soumis à de très fortes amendes, mais ils devront faire ce calcul."

Des marques comme Nike -rivale du sponsor officiel Adidas- ont déjà diffusés une série de spots publicitaires mettant en avant leurs athlètes, prouvant que malgré les règlements, la créativité des campagnes publicitaires apporte une rude compétition. Il y a de fortes restrictions aussi sur les publicités à l’intérieur des zones de l’évènement, afin d’empêcher des coups marketing ambusqués. Mais cette entreprise de péniches a découvert qu’elle tombait sous une rare exception et bénéficie d’une liste des plus grandes entreprises qui souhaitent s’approprier leur espace publicitaire.

James Sawyer

Sponsorat et billeterie

Water Chariots Ltd.

"Notre mandat premier est le transport, vous savez transporter les gens d’un point A à un point B, et grâce à cela, toute activité publicitaire est classée comme secondaire. Ce n’est pas une façon de contourner le système en soi, car il y a 20 navettes, chacune mesurant 21mètres de long et c’est un grand impact, c’est les Jeux Olympiques, alors d’un point de vue d’acheteurs de médias, cela pourrait être considéré comme une façon détournée, et un public de 4,8 milliards de personnes et 14,5 millions de sites internet qui parlent des JO, c’est une gigantesque opportunité médiatique."

De vives critiques ont été émises envers le règlement très stricte du comité d’organisation des Jeux de Londres sur les campagnes publicitaires, mais les entreprises sont en train de relever le défi.


Rédacteur: Li Yang