Rechercher
Chaîne française > Journal > Journal > Article

Vers une poursuite de la politique immobilière chinoise

Source: CNTV.cn | 03-15-2012 14:12

Taille du texte: T+ | T-  | Email

Dossier

Voir la vidéo

Les milieux économiques internationaux ont fait connaître leur soutien à la continuité des mesures de rigueur en matière immobilière tout en suggérant certains ajustements. Nombreux sont ceux qui abordent la question des taxes foncières.

Steven Roach

Consultant

Morgan Stanley

"Vous ne pouvez pas miser contre le gouvernement central, ils ont commencé à prendre des initiatives pour apaiser le marché immobilier il y a deux ans, au départ en limitant la multiplication des achats à but spéculatifs, puis en ralentissant la croissance des emprunts. Donc je pense que ces mesures macro-politique à Beijing sont importantes et apaisent un marché immobilier qui s’était envolé. Ces politiques ont été efficaces et elles continuent à avoir de l’effet à moins que la Chine décide d’y renoncer."

John Micklethwait

Rédacteur en chef

The Economist

"Nous pensons que la levée d’impôts locaux serait une bonne chose. Une importante inquiétude du gouvernement chinois en ce moment est que les autorités locales dépendent infiniment en terme préemption effective de leur autonomie par rapport aux promoteurs immobiliers. Actuellement 40% des revenus des collectivités territoriales proviennent des ventes foncières. Mais ce modèle n’est pas durable alors qu’une taxe foncière locale serait bien plus simple et directe.


Rédacteur: Zhang Yan