Rechercher
Chaîne française > Journal > Journal > Article

Elections françaises: Nicolas Sarkozy et François Hollande

Source: CNTV.cn | 04-23-2012 08:53

Taille du texte: T+ | T-  | Email

Voir la vidéo

En France, à un jour du premier tour de la présidentielle, les sondages donnent toujours Nicolas Sarkozy et François Hollande au coude à coude. Voyons ensemble un rappel sur les deux personnalités et leurs programmes.

Elections françaises: Nicolas Sarkozy et
François Hollande
Elections françaises: Nicolas Sarkozy et
François Hollande

A 58 ans, François Hollande est le candidat socialiste pour les élections présidentielles de 2012. Il a été élu lors des primaires de son parti en octobre 2011. Il a été secrétaire du Parti socialiste de 1997 à 2008. Il préside le Conseil général de la Corrèze depuis 2008.

A 57 ans, Nicolas Sarkozy est candidat de l’UMP pour les élections présidentielles. S’il est réélu, il s’agira de son second mandat à la tête de la France. Il est entre en politique en 1977. Entre 1977 et 2007, il a enchaîné les fonctions de maire de Neuilly sur Seine, de député, de porte-parole du gouvernement, de ministre du budget, de ministre de la communication, de ministre de l’Intérieur, de ministre de l’économie et des finances et de président du Conseil général des Hauts-de-Seine. Il a été élu Président de la République française alors qu’il dirigeait le parti de l’UMP, Union pour un Mouvement Populaire. En tant que Président français, il a également présidé le Conseil Européen, l’Union pour la Méditerranée et la G20.

Pour la campagne de cette année, François Hollande a choisi pour slogan: "le Changement, c’est maintenant", tandis que Nicolas Sarkozy a choisi "La France Forte".

Concernant l’économie et la fiscalité, François Hollande tient une ligne de conduite pour la relance. Il a promis de créer 60 mille postes dans l’enseignement et 5000 autres pour la Justice et l’Intérieur. Il souhaite également taxer à 75% les revenus dépassant un million d’euro par an. Pour les entreprises, il veut moduler l’impôt sur les sociétés en fonction de la taille de l’entreprise. Autre mesure majeure, la séparation des banques de dépôt et des banques d’investissement. Selon certains analystes, certaines mesures telles la création de 60 mille postes dans l’enseignement ou la séparation de l’activité des banques sont louables mais peu réalistes.

Sur le même volet, le programme de Nicolas Sarkozy est en faveur de la continuité de la politique économique de ses cinq années de mandat, et penche plutôt pour l’austérité et le contrôle de la dette publique. Nicolas Sarkozy est pour la réciprocité dans les échanges commerciaux entre l’Europe et le reste du monde. Le président-candidat prône l’établissement de la règle d’or budgétaire au niveau européen et la renégociation des 35 heures et l’élargissement de la taxe sur les transactions financières. Il souhaite également promouvoir une nouvelle politique industrielle pour l’Hexagone. Au niveau de la politique extérieure, le candidat socialiste souhaite la création d’un organisme mondial pour l’environnement, un partenariat privilégié avec les pays du Brics et les pays du Sud de la Méditerranée. Il est également en faveur du retrait des troupes françaises d’Afghanistan d’ici fin 2012. Concernant l’Europe, il a évoqué une renégociation du Traité européen de décembre 2011.