Rechercher
Chaîne française > Journal > Journal > Article

Mozambique : renouveau dans l’agriculture

Source: CNTV.cn | 07-18-2012 09:08

Taille du texte: T+ | T-  | Email

Voir la vidéo

Le Mozambique est un pays aux immenses ressources agricoles, mais pendant longtemps, les capacités de la terre n’ont pas été totalement exploitées. Cependant, les choses sont en train de s’améliorer grâce à une initiative conjointe entre les gouvernements du Mozambique et de Chine.

Les drapeaux nationaux du Mozambique et de la Chine flottent l’un à côté de l’autre, symboles d’une nouvelle aube dans les relations entre les deux pays. Ces relations ont culminé avec la construction de ce Centre de recherche agricole et de transfert technologique. Durant les prochaines années, les Chinois superviseront et offriront une expertise technique à l’institution.

Liu Housheng, directeur

Centre de recherche agricole de Boane

"La Chine veut aider le Mozambique à résoudre son problème alimentaire. Une des solutions est d’augmenter la production des différentes cultures, comme le riz et les haricots."

Les salles de classe, tout comme les laboratoires, sont encore vides. Mais plus tard cette année, 300 étudiants y recevront une formation. Le gouvernement chinois a financé la technologie et l’infrastructure. Liu Housheng et son homologue mozambicain, Vasco Lino, examinent une variété de tomates de Chine. L’idée est d’obtenir la meilleure variété de tomates pour le sol mozambicain.

Vasco Lino, directeur national

Développement de la technologie et de la recherche

"Notre objectif n’est pas de produire en grandes quantités. Notre objectif est de faire des expériences avec les variétés chinoises, d’étudier leur capacité d’adaptation au sol mozambicain et plus tard, de les distribuer aux agriculteurs mozambicains."

La recherche agricole se poursuit depuis 2 ans et les Mozambicains de la ville voisine de Boane surveillent les plans et apprennent de nouvelles méthodes de culture agricole. Les concombres, les haricots et piments rouges sont quelques légumes chinois cultivés dans les fermes agricoles et utilisés pour les expériences. Le travail réalisé est remarquable et original.

Vasco Lino, directeur national

Développement de la technologie et de la recherche

"L’année dernière, nous avons formé 25 personnes locales sur ce site. Ce sont des haricots chinois et d’autres cultures. Ils étaient très contents. Cette année, nous reprendrons de nouveau le même cours".


Rédacteur: Jin Wensi