Rechercher
Chaîne française > Journal > Journal > Article

Heatherwick, un designer de chaudron olympique rebelle

Source: CCTV.com | 08-06-2012 09:11

Taille du texte: T+ | T-  | Email

Voir la vidéo

Pas de cérémonie d’ouverture sans flamme olympique. A Londres, le chaudron a fait l’événement, car complètement différent des années précédentes. Les touristes peuvent en voir une version miniature au Victoria and Albert Museum. Le vernissage fait partie d’une exposition consacrée à Thomas Heatherwick, le designer du fameux chaudron.

Heatherwick, un designer de chaudron olympique rebelle

Heatherwick, un designer de chaudron olympique rebelle

Du chaudron qui abrite la flamme olympique au bus "New Routemaster", les conceptions innovantes de Thomas Heatherwick sont plus visibles que jamais à Londres.

Sa structure complexe, composée de 204 tringles d’acier mobile et de pétales de cuivre avait d’abord dérouté les organisateurs des JO. Mais Heatherwick a su imposer son projet.

Thomas Heatherwick

Créateur du chaudron olympique

"Les organisateurs m’avaient prodigué ce sage conseil dès le départ : pas de pièce mobile dans le chaudron ! Résultat des courses : nous voilà avec le plus mobile chaudron de toute l’histoire des chaudrons."

C’est autour d’une tasse de thé que Heatherwick a vendu son idée au maître de la cérémonie, Danny Boyle.

Pour lui, pas question de créer un énième chaudron classique. Il refuse toute idée conventionnelle.

Thomas Heatherwick

Créateur du chaudron olympique

"La question n’était pas d’être le plus grand, le plus énorme ou le plus haut. Il s’agissait plutôt de lancer une idée nouvelle, qui pourrait intéresser les gens. Tout le monde s’intéresse aux idées nouvelles. Je ne veux pas avoir l’air de me vanter, mais j’ai ressenti l’importance de ce que nous avons fait. Et nous avons vraiment fait progresser la conception des chaudrons.

Depuis son inauguration, le chaudron a été transporté de sa position lors de la cérémonie d’ouverture à la partie sud du stade. Un écho aux Jeux olympiques de Londres de 1948.

Le modèle miniature permet aux visiteurs d’observer de plus près sa structure unique.

L’exposition, baptisée "Studio de Heatherwick- Concevoir l’Extraordinaire" est la première rétrospective importante du designer. Elle est ouverte au public jusqu’au 30 septembre.


Rédacteur: Jin Wensi