Rechercher
Chaîne française > Journal > Journal > Article

Chine : la naissance des championnes

Source: CCTV.com | 08-07-2012 13:47

Taille du texte: T+ | T-  | Email

Les athlètes chinois sont actuellement en tête du tableau des médailles aux Jeux Olympiques de Londres. Mais très peu savent qu’avant les jeux, chacun de ces champions a dû passer par un processus de sélection des plus intenses. Et parfois, ils sont ennemis d’eux-mêmes.

Tout un entraînement pour un moment court, mais ô combien valeureux!

Lors de notre première rencontre avec Jiao Liuyang, l’idée de gagner une médaille d’or aux Jeux Olympiques ne lui effleurait pas l’esprit. Comme ses coéquipières, elle s’est entraînée dur pour être qualifiée au sein de l’équipe nationale, pour devenir en fait, la meilleure des meilleures.

Chine : la naissance des championnes

Jiao Liuyang

Equipe chinoise de natation

"Je suis trop maigre pour le moment et je manque de force dans les courses intensives. Le seul moyen pour moi est de beaucoup manger, prendre du poids puis me muscler."

Après ses entraînements, Jiao Liuyang retourne dans sa chambre. Son bureau est plein d’amuse-gueule. C’est qu’elle prend la chose très au sérieux!

Jiao Liuyang

Equipe chinoise de natation

"Pour une femme athlète, la carrière est particulièrement courte. Il se pourrait que ce soit votre seule chance d’aller aux Jeux Olympiques, et c’est tout ce que vous avez."

Alors que Jiao tente de prendre du muscle, les eaux portent le rêve d’une autre jeune fille. Mais contrairement à Jiao, Chen Ruolin veut se débarrasser de quelques kilos.

Chen Ruolin

Equipe chinoise de plongeon

"Aux Championnats du monde à Rome, j’étais encore jeune et mince, j’ai pris pas mal ces dernières années, ce qui complique un peu le contrôle des choses. J’ai besoin de perdre un peu de poids."