Rechercher
Chaîne française > Journal > Journal > Article

Réaction de Taiwan sur les îles Diaoyu

Source: CCTV.com | 09-13-2012 13:39

Taille du texte: T+ | T-  | Email

Dossier

Voir la vidéo

Les Taïwanais ont exprimé leur indignation et opposition après l’achat controversé, par le Japon, des îles Diaoyu. Son département de patrouille en mer a envoyé deux navires dans les eaux entourant les îles Diaoyu afin de protéger les activités de pêche.

Aucun conflit et aucune concession. Les deux navires de patrouille ont quitté jeudi matin les îles Diaoyu. Ils ont pour mission de protéger les activités de pêche dans la zone. Shen Ssu-tsun, l’émissaire de Taiwan à Tokyo, a émis une forte protestation auprès du gouvernement japonais sur la question. Il a déclaré que l’achat des îles Diaoyu par le Japon était illégal et invalide. Shen est ensuite reparti pour Taipei où il a fait un bref compte-rendu de la situation.

Shen Ssu-tsun

Emissaire de Taiwan à Tokyo

"Nous avons exprimé notre forte opposition auprès du gouvernement japonais, au Japon et à Taiwan. J’espère que la partie japonaise admettra le fait qu’il existe un différend sur la souveraineté des îles Diaoyu."

Des militants, parmi lesquels des membres du Parti travailliste taïwanais et de l’Alliance pour la réunification de la Chine, se sont rassemblés pour manifester devant l’Association d’échange du Japon à Taipei. Certains ont même lancé des oeufs sur les fenêtres pour exprimer leur colère. Les protestations ont duré plus d’une demi-heure, jusqu’à ce qu’un responsable de l’association sorte et accepte leur déclaration sur les îles Diaoyu.

Militant

"L’achat par le Japon des îles Diaoyu est illégal. Nous n’accepterons jamais cela."

Le dirigeant taïwanais Ma Ying-jeou a déclaré que quoique fasse le Japon avec les îles Diaoyu, toute activité serait une violation du territoire chinois. L’armée taïwanaise a de son côté affirmé que la souveraineté des îles Diaoyu revenait sans conteste à la Chine. Elle a travaillé sur un plan de protection de l’intégrité territoriale de la Chine et suivra attentivement l’évolution de la question.


Rédacteur: Jin Wensi