Rechercher
Chaîne française > Journal > Journal > Article

Iles Diaoyu: une situation toujours explosive

Source: CCTV.com | 09-20-2012 08:56

Taille du texte: T+ | T-  | Email

Dossier

Voir la vidéo

La situation reste sous haute tension dans les eaux entourant les îles Diaoyu, objets d’un différends de souveraineté entre les deux voisins asiatiques. Un millier de bateau chinois comptent y débuter la saison de la pêche sous le regard des garde-côtes japonais. La Chine poursuit de son côté son processus de reconnaissance officielle de souveraineté sur les îles en publiant une carte qui délimite les contours et coordonnées de l’île et de ses îlots affiliés.

Iles Diaoyu: une situation toujours explosive

L’Administration océanique d’Etat de Chine a dépêché 10 navires de surveillance autour des îles afin de protéger les bateaux de pêche. Les navires ont été interceptés mardi par les garde-côtes japonais auxquels ils ont réitéré la position de la Chine. Les garde-côtes japonais ont en effet déployé presque la moitié de leur flotte, soit une cinquantaine de navires, ainsi que plusieurs avions et un hélicoptère, pour surveiller le mouvement des bateaux chinois. Le Japon avait provoqué l’ire de la Chine en faisant l’acquisition le 11 septembre de plusieurs des îles, une acquisition que le gouvernement chinois a qualifiée d’illégale et qui a provoqué de réactions vives dans toute la Chine. Les eaux entourant les îles Diaoyu sont depuis sous haute tension. Depuis mardi, près d’un millier de bateaux de pêche chinois débutent la saison de la pêche près de ces îles. Une décision tout ce qu’il y a de légitime selon le gouvernement chinois.

Hong Lei

Porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères

"Les îles Diaoyu font partie du territoire chinois, et les eaux autour des îles Diaoyu sont depuis longtemps un lieu de pêche pour des générations de pêcheurs chinois. Par conséquent, il est légitime et rationnel d’y pêcher."

La Chine a par ailleurs publié une carte des îles Diaoyu et des îlots affiliés. Elle positionne les îles par rapport à la partie continentale de Chine et à Taiwan et détaille les limitations de l’île et les noms et coordonnées de ses 71 îlots affiliés. Ceci se place, selon Hong Lei, dans le cadre de la demande déposée par la Chine auprès de l’ONU sur la reconnaissance de son plateau continental. Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a par ailleurs exhorté le Japon à écouter les appels du peuple chinois et à revenir dans le droit chemin des négociations afin de résoudre le différend qui oppose les deux pays. Selon l’agence de presse Kyodo News, le Japon a de son côté appréhendé deux de ses citoyens qui ont débarqué mercredi sur les îles Diaoyu. Les deux militants encourent donc la menace de poursuites judiciaires.


Rédacteur: Jin Wensi