Rechercher
Chaîne française > Journal > Journal > Article

Le rapport américain sur Huawei et ZTE nuit aux relations commerciales

Source: CCTV.com | 10-10-2012 13:39

Taille du texte: T+ | T-  | Email

Voir la vidéo

Les leaders commerciaux sont encore en train de réagir lundi au rapport du Congrès américain, qui nuit aux compagnies américaines qui font des affaires avec les géants chinois des télécommunications. Quelles seront les conséquences sur les deux pays? Un aperçu sur les éléments de réponse.

Dans les 24 heures suivant la publication du rapport du Congrès américain accusant Huawei et ZTE d’espionnage économique, Shan Danyang, porte parole du ministère chinois du Commerce, a répliqué que le rapport américain est basé sur "des preuves non vérifiées et subjectives", ajoutant que cela nuirait aux investissements et à la coopération des économies des deux nations. Ted Moran a été conseiller chez Huawei pendant trois ans.

Le rapport américain sur Huawei et ZTE nuit
aux relations commerciales

Tem Moran

Conseiller

Conseil International de Huawei

"Je pense que plus d’ouverture et de transparence sont dans leur intérêt, c’est ce que moi et d’autres conseillers internationaux leur avons dit."

Moran estime que le caractère global de l’approvisionnement de télécommunication est si global qu’empêcher les compagnies américaines et chinoises n’éviterait pas tous les risques.

Tem Moran

Conseiller

Conseil d’International Huawei

"Le rapport ne semble pas reconnaître que cela pourrait nuire aux relations avec d’autres pays et nos compagnies ne veulent pas être discriminées. Huawei ne veut pas être discrimné."

Au moins 6 compagnies américaines, dans 5 Etats, vendent des composants à Huawei. La compagnie a aussi 7 centres de recherche et de développement aux Etats-Unis employant environ 17 000 personnes. Au moins 3 compagnies américaines, Extreme Networks, Juniper et Cisco - ont des contrats avec 3 provinces chinoises pour améliorer les infrastructures. Mais l’analyste du commerce américain, Ed Gerwin, indique que l’inquiétude au niveau de la sécurité est un problème lancinant entre les deux sujets.

Ed Gerwin

Analyste du commerce américain

"La Chine a fait une série de restrictions sur l’investissement dont beaucoup de compagnies américains se plaignent et beaucoup sont justifiées par les Chinois sur leur sécurité."

Quand le commerce est proche de la sécurité nationale, il dit que le gouvernement fournit des vraies solutions.

Ed Gerwin

Analyste du commerce américain

"La seule façon dont nous allons résoudre ces problèmes commerciaux est d’établir un rapport du point de vue de la sécurité pour que les deux pays se fassent plus confiance."

Gerwin note que les restrictions en matière de sécurité nationale ne font pas l’objet de régulation sous l’OMC, laissant le fardeau de la preuve aux compagnies, en l’occurence, Huawei et ZTE qui veulent faire des investissements. Les deux pays, l’Inde et l’Australie, ont empêché l’approvisionnement de Huawei pour les mêmes raisons.


Rédacteur: Jin Wensi