Rechercher
Chaîne française > Journal > Journal > Article

Interview de M. Pierre Defraigne

Source: CCTV.com | 11-11-2012 09:14

Taille du texte: T+ | T-  | Email

Voir la vidéo

Au moment de l’ouverture du18e congrès national du Parti communiste chinois, la Chine attire l’attention du monde entier. M.Pierre Defraigne, directeur exécutif de la fondation du Collège d’Europe, directeur général honoraire à la commission européenne a accordé une interview à CCTV pour nous faire fart de ses points de vue sur le développement des relations entre l’UE et la Chine et le rôle de la Chine dans la crise de la zone euro.

Dong Yan

Journaliste de CCTV

"Tout d’abord, nous regardons à la dernère décennie, d’après vous quel est le changement ou le développement de l’économie chinoise?"

Pierre Defraigne

Directeur exécutif de la fondation du Collège d’Europe

" C’est clair que l’économie chinoise est touchée par la crise qui frappe les pays de l’ouest. C’est un obstacle de plus que la Chine rencontre sur son chemin. Alors la Chine a montré au cours de trois dernières décennies une capacité exceptionnelle de surmonter les obstacles. Et probablement qu’elle arrivera à surmonter cette obstacle aussi, mais ça change un peu le contexte international pour la Chine."

Dong Yan

Journaliste de CCTV

" Quel rôle a joué la Chine dans la crsie de la dette de a zone euro? "

Pierre Defraigne

Directeur exécutif de la fondation du Collège d’Europe

" Je pense que, jusqu’ici, la Chine a contribué plutôt à la solution du problème par ses achat directs de bons d’état dans plusieurs pays en difficulté et dans d’autres états de l’Union monétaire de la zone euro. Mais aussi parce que la Chine a contribué à travers le fond monétaite international, à l’action du fond dans les pays touchés, le Portugal, l’Irlande et la Grèce. Donc, l’action de la Chine était très positve dans la stratégie de la dette europénne jusqu’ici."

Dong Yan

Journaliste de CCTV

"Dans quequels jours plus tard, nous, les Chinois, aurons les nouveaux dirigeants...? "

Pierre Defraigne

Directeur exécutif de la fondation du Collège d’Europe

" Vous avez besoin de dirigeant visionnaire. Il faut une nouvelle génération de Deng Xiaoping. Je crois que ça c’est vraiement important pour la Chine, parce que l’avenir de la Chine, il est dans les réformes, dans cette capacité permanante de se réformer d’innover et chaque fois de répondre à tous les problémes nouveaux que le monde renconntre et que la montée en puissance de la Chine crée pour le monde. Je vous ai dit que je ne vois pas ça comme menace ni même comme un risque. Je vois ça comme un défi très positif qu’il faut gagner et qu’il faut gagner entre chinois et européen, pas seulement dans une relation de type G2 entre l’Amérique et la Chine."

Dong Yan

Journaliste de CCTV

" Est-ce que vous avez des propositions pour la coopération entre la Chine et l’UE dans le futre, surtout , pour la Chine , pour le nouveau gouvernement? "

Pierre Defraigne

Directeur exécutif de la fondation du Collège d’Europe

" Je crois que l’UE et la Chine développent une coopération de plus en plus étroite au niveau bilatéral, ce qu’elles ne font pas assez encore, c’est agir ensemble sur le plan multilatéral. À l’OMC, sur le climat, pour le système monétaire international, ou même pour la réforme de régulation financière internationale. J’espère que l’arrivée du nouveau dirigeant chinois va renforcer la coopération bilatiérale et mais permettre une coopération plus forte dans les instances multilatérales de l’économie mondiale."


Rédacteur: Tao Ruogu