Rechercher
Chaîne française > Journal > Journal > Article

La Chine va réorganiser le gouvernement central

Source: CCTV.com | 03-10-2013 13:17

Taille du texte: T+ | T-  | Email

Dossier

Voir la vidéo

Les membres de l’APN ont écouté une proposition émanant du secrétaire général du Conseil des Affaires d’Etat Ma Kai sur la refonte des ministères du gouvernement central. Jetons maintenant un coup d’oeil sur les points principaux de ce plan.

1. La Chine va diviser le ministère des Chemins de fer en deux, une partie administrative, une partie commerciale. L’administration sera supervisée par le ministère des Transports et occupera les fonctions de l’actuel ministère des Chemins de fer. La Corporation des Chemins de Fer à créer s’occupera des passagers et des opérations de fret.

La Chine va réorganiser le gouvernement central

2. La Chine prévoit aussi d’établir une Commission nationale pour la Santé et le Planning familial. Elle sera responsable de la planification de l’aide médicale et des ressources de la Santé publique ainsi que des services du planning familial, de l’établissement d’un système de médecine de base, de la formation des mesures de planning familial et de la supervision, de l’administration des services publics de la santé, de la médecine et du planning familial. La stratégie et la politique de développement de la population et la politique et la Commission existante pour la population nationale et le planning familial sera intégrée à l’actuelle Commission nationale pour le Développement et la Réforme. L’actuelle Administration d’Etat de la Médecine traditionnelle chinoise, affiliée au ministère de la Santé, sera administrée par la Commission nationale pour la Santé et le Planning familial dont la création est proposée.

3. D’autres changements se feront aussi au sein de l’Administration de la Nourriture et des Médicaments pour améliorer la qualité et la sécurité des produits vendus. Une nouvelle administration intégrera les fonctions de la Commission pour la sécurité alimentaire du Conseil des Affaires d’Etat, de l’administration de la Nourriture et des Médicaments, de l’administration générale de la supervision de la qualité, de l’inspection et la quarantaine, ainsi que de l’Administration d’Etat pour l’Industrie et le Commerce. Elle sera en charge de la supervision et de l’administration de la sécurité alimentaire dans sa production, circulation et consommation, ainsi que la sécurité et l’efficacité des médicaments. La Commission pour la sécurité alimentaire du Conseil des Affaires d’Etat continuera tel quel, tandis que l’Administration générale de la Nourriture et des Médicaments endossera de nouvelles responsabilités. Et la nouvelle administration s’occupera aussi de la Commission pour la sécurité alimentaire du Conseil des Affaires d’Etat . La nouvelle Commission pour la Santé nationale et le Planning familial aura pour charge de vérifier la sûreté des aliments et d’établir des normes de sécurité. Le ministère de l’Agriculture supervisera et administrera la qualité des produits agricoles. Les fonctions du ministère du Commerce concernant la supervision de l’abattage des porcs seront confiées au ministère de l’Agriculture. La Commission pour la sécurité alimentaire du Conseil des Affaires d’Etat sera aboli.

4. Afin d’accélérer la réforme de la culture et coordonner les ressources de chaque secteur, l’actuelle Administration générale de la Presse et des Publications et l’Administration d’Etat de la Radio, du Cinéma et de la Télévision seront intégrées au sein d’une nouvelle instance régulatrice, l’Administration générale de la Presse et des Publication, de la Radio, du Cinéma et de la télévision. Elle travaillera à la planification du développement des secteurs, à la supervision du contenu et de la qualité des institutions, des publications et des programmes. Elle s’occupera également de l’administration des droits d’auteur. L’Administration d’Etat de la Radio, du Cinéma et de la télévision et l’Administration générale de la Presse et des Publications seront abolies.

5. Le Conseil des Affaires d’Etat réunira aussi le personnel et les fonctions de l’Administration nationale des Océans, les forces des garde-côtes du ministère de la Sécurité publique, les commandements d’application de la loi sur les pêcheries du ministère de l’Agriculture et la police anti-contrebande de l’Administration générale des Douanes. Elle aura pour but d’améliorer l’application des lois maritimes et d’en augmenter l’efficacité. L’Administration nationale des Océans ainsi restructurée dépendra du ministère des Terrains et Ressources. Ses responsabilités inclueront la rédaction d’un plan de développement maritime, la mise en place de systèmes d’application de la loi, la supervision et la gestion des ressources côtières et off-shore ainsi que la protection de l’environnement. Par ailleurs, sera établie une Commission nationale des Océans de haute niveau qui renforcera la coordination dans les affaires maritimes. La Commission aura pour charge d’étudier et de formuler un plan de développement maritime et de coordonner toutes les affaires importantes regardant les océans. Le travail spécifique de la Commission sera pris en charge par l’Administration nationale des Océans.

6. La Chine prévoit de restructurer l’Administration nationale de l’Energie en fusionnant l’Administration nationale de l’Energie actuelle et la Commission de régulation de l’électricité afin de mieux gérer ce secteur. Les responsabilités de l’administration restructurée, qui seront pilotées par la Commission nationale pour le Développement et la Réforme, comprennent l’élaboration et la mise en oeuvre d’une stratégie de développement de l’énergie, et la responsabilité de la supervision et de la gestion de l’énergie. La Commission de régulation de l’Electricité sera dissoute.


Rédacteur: Jin Wensi