Rechercher

Echanges Chine-Kazakhstan : une nouvelle Route de la Soie

Source: CCTV.com | 09-03-2013 14:09

Taille du texte: T+ | T- | Email

Le Kazakhstan est devenu l’une des économies du monde ayant le plus fort taux de croissance, depuis son indépendance en 1991, suite à la désintégration de l’ex-Union soviétique. Quant au volume des échanges bilatéraux entre la Chine et le Kazakhstan, il ne cesse d’augmenter, alors que la croissance économique de ce pays s’accélère régulièrement depuis plus de 20 ans.

Astana, la capitale du Kazakhstan est également la plus jeune capitale du monde. Située dans le Centre-Nord du pays, Astana est la deuxième plus grande ville de cette récente nation. Un peu moins de 800 mille personnes y habitent. Mais, il y a seulement 15 ans, cette ville n’existait pas vraiment. En raison d’un système de transports peu développé et d’un climat rigoureux, peu de marchandises pouvaient arriver jusqu’ici. La ville ne comptait alors qu’un seul marché. Nadejde fut l’une des premières commerçantes à s’installer ici, à Astana.

Nadejde

Commerçante

Marché central d’Astana

"Au début c’était très dur car bâtir un marché prend du temps. Il n’y avait qu’un terrain nu lorsque nous sommes arrivés, et nous n’avions que quelques clients chaque jour."

Aujourd’hui, comme vous le constatez, la petite bourgade est devenue la cité la plus moderne d’Asie centrale, avec de nombreux centres commerciaux et marchés, accueillant quotidiennement plusieurs centaines de milliers de clients. Nadejde vend maintenant des vêtements fabriqués en Chine, elle déclare que la grande qualité des articles qu’elle vend et sa propre réputation, construite de longue date, contribuent à attirer le chaland.

Nadejde

Commerçante

Marché central d’Astana

"Nous avons quitté le vieux marché pour le nouveau, on dispose d’espaces de vente et de stockage plus larges, de plus, les vêtements de Chine sont de grande qualité."

Etonnamment, elle ne s’est jamais rendue en Chine et encore moins été en contact avec quelque usine chinoise que ce soit. Tout ce qu’elle vend provient de distributeurs locaux. Et ici, elle n’est pas la seule à mener ses affaires de cette façon.

Lyudmila

Vendeuse de jouets

Marché central d’Astana

"Les jouets chinois sont de bonne qualité, ils se vendent toujours très bien ici. Si nous pouvons entrer directement en contact avec les usines chinoises, la coopération avec celles-ci est aisée."

Le volume total des échanges commerciaux entre la Chine et le Kazakhstan est passé de 300 millions à 25 milliards de dollars en presque 20 ans. Et symbole imposant de ces échanges commerciaux bilatéraux en forte progression, le Palais Beijing est devenu une curiosité incontournable de la ville d’Astana.

Yang Xiumin

Conseiller chinois pour le commerce au Kazakhstan

"Avec le développement rapide des échanges entre la Chine et le Kazakhstan, nous estimons que le volume total de ces transactions atteindra 40 milliards de dollars en 2015. Les produits chinois auront un impact encore plus important sur le marché kazakh. Une coopération accrue représente un pont entre les 2 pays, tout comme l’était la Route de la Soie il y a plusieurs milliers d’années."


Rédacteur: Jin Wensi