Rechercher

Relations sino-turkmènes : les liens bilatéraux évoluent vers un partenariat stratégique

Source: CCTV.com | 09-04-2013 14:37

Taille du texte: T+ | T- | Email

Voir la vidéo

Le président chinois Xi Jinping et son homologue turkmène, se sont rencontrés et ont signé des accrods pour élever leurs liens bilatéraux au niveau de partenariat stratégique.

Relations sino-turkmènes : les liens bilatéraux évoluent vers un partenariat stratégique

Cela fait 21 ans à présent que les deux pays ont établi leurs relations diplomatiques. Le président chinois Xi Jinping et son homologue turkmène, Gurbanguly Berdymukhamedov, (GOUR-BAN-GOU-LI BER-DI-MU-KA-ME-DOF), se sont rencontrés mardi et se sont mis d’accord pour élever leurs relations bilatérales à un niveau de partenariat stratégique, et ce dernier reste une priorité dans la politique étrangère des deux pays. Ils se sont également mis d’accord pour étendre leur commerce et stimuler leur coopération économique et commerciale. Des mesures pour faciliter les investissements mutuels et soutenir le commerce dans les deux pays, font partie des priorités de ces discussions.

Les deux pays vont continuer à se soutenir mutuellement en ce qui concerne la sauvegarde leur souveraineté et leur intégrité territoriale. Le Turkménistan accepte entièrement la politique d’une seule Chine, s’oppose à "l’indépendance de Taiwan" sous toutes ses formes, et soutient les efforts du gouvernement chinois en vue d’achever la réunification du pays.

La Chine tient en haute estime les efforts du Turkménistan pour maintenir la sécurité et la stabilité régionales. Notant que la sécurité régionale en Asie Centrale est étroitement liée à la situation en Afghanistan, les deux pays ont déclaré qu’ils soutenaient l’effort international pour reconstruire le pays sur la base du respect de la souveraineté, de l’indépendance, de l’unité et de l’intégrité territoriale de l’Afghanistan.

Les deux présidents ont également supervisé la signature de plusieurs accords. Dans le cadre de ces nouveaux traités, le Turkménistan prévoit de faire passer ses exportations de gaz naturel en Chine à 65 milliards de mètres cubes par an d’ici 2020, et plus de 25 milliards de mètres cubes cette année.

La Chine et le Turkménistan ont mis en place un modèle de coopération énergétique internationale, et souhaitent l’étendre à d’autres domaines, dont les infrastructures, les télécommunications, l’agriculture, la santé et les hautes technologies. Beijing offrira davantage de bourses d’études pour les étudiants turkmènes qui souhaitent étudier en Chine. Ces accords sont le signal d’une nouvelle relation entre ces deux pays de la Route de la soie.


Rédacteur: Jin Wensi