Rechercher

Vague d’engouement pour le chinois en Ouzbékistan

Source: CCTV.com | 09-10-2013 09:11

Taille du texte: T+ | T- | Email

Voir la vidéo

Le président Xi Jinping a reçu un accueil chaleureux du gouvernement d’Ouzbékistan. Sa visite a aussi attiré l’attention des Ouzbeks qui sont de plus en plus nombreux à vouloir apprendre le chinois.

Pour les jeunes étudiants ouzbeks, apprendre le chinois veut dire s’ouvrir une porte sur l’avenir. Ali a 23 ans et parle le chinois couramment. Il est étudiant dans un collège de Tachkent en études chinoises. Il nous dit que son père a ouvert une usine avec des partenaires d’affaires en Région autonome ouïgoure du Xinjiang, en Chine, et avec la visite du dirigeant chinois et le renforcement des relations entre les deux pays, l’entreprise se porte de mieux en mieux. Ali ajoute qu’au début il a choisi le chinois par goût mais qu’aujourd’hui il a de plus grandes ambitions.

Ali Sadikov

Etudiant

Institut ouzbek des langues orientales

"Je suis étudiant mais pour mes études futures je voudrais aller en Chine."

En 2005, la Chine a ouvert son premier Institut Confucius à Tachkent en Asie centrale et un deuxième devrait ouvrir dans le pays bientôt. La Chine a offert 120 bourses à des étudiants ouzbeks cette année, et de plus en plus d’écoles de chinois ouvrent en Ouzbékistan. Avec le renforcement des relations diplomatiques entre les deux pays, les échanges culturels vont être de plus en plus nombreux.


Rédacteur: Jin Wensi