Rechercher

Wei Ligang : peinture abstraite à la chinoise

Source: CCTV.com | 09-30-2013 11:07

Taille du texte: T+ | T- | Email

Nous continuons notre série de reportages. Aujourd'hui, nous vous présentons Wei Ligang, un artiste spécialisé dans la calligraphie vivant dans le village de Songjiazhuang.

Demain sera le dernier reportage de notre série, et nous vous présenterons Ma Delin, un chanteur de 64 ans.

Avez-vous déjà entendu parler d’art abstrait chinois? Eh bien c’est justement ce que propose Wei Ligang.

Wei Ligang : peinture abstraite à la chinoise

Ce peintre a étudié les mathématiques à l’Université Nankai de Tianjin dans les années 80. Pendant cette période, il a fait preuve d’une grande passion pour la calligraphie et la gravure traditionnelles, et copiait des calligraphies anciennes pendant son temps libre. Il a eu peu à peu l’idée de mettre en relation la calligraphie traditionnelle chinoise et la peinture. Après avoir terminé ses études universitaires en 1988, il a d’abord enseigné la calligraphie dans une école proposant des formations professionnelles dans la province du Shanxi. Attiré par l’ambiance artistique de Beijing, il a quitté sa province natale et s’est installé dans un petit village près de l’ancien palais d’été pour tenter sa chance dans la capitale.

Wei Ligang

Peintre calligraphe

« C’était une période très difficile, car je n’avais pas de revenu fixe. De plus, je me suis marié à ce moment-là, et mes deux filles, des jumelles, sont nées. Parfois, je n’arrivais même pas à payer le loyer. Mais je n’ai jamais renoncé à mon rêve. Je pense que cette expérience difficile a apporté un esprit de persévérance dans mes peintures. »

À Beijing, Wei Ligang a rejoint de jeunes artistes pour révolutionner la calligraphie classique. D’après lui, le caractère est la base de la culture chinoise. Dans la peinture de calligraphie, le caractère a perdu son sens concret, il n’est plus un outil pour désigner une chose donnée ou exprimer un sentiment. Le caractère chinois est devenu l’expression d’une démarche artistique et un signe visuel abstrait qui inspire les visiteurs. En 1999, sa peinture nommée La Glycine de Chine a été acheté par le British Museum.

Wei Ligang

Peintre calligraphe

« Nous avons voulu trouver et établir l’art abstrait à la chinoise. Dans l’histoire de la peinture chinoise, on a déjà les célèbres peintures de paysages, bien sûr, et les peintures de fleurs et d’oiseaux. Mais si vous comparez l’évolution de l’art chinois avec celui de l’art occidental, vous découvrirez très facilement que l’abstraction est absente de l’histoire de la peinture chinoise. L’abstraction des caractères chinois combine le mystère de l’art oriental et la beauté de l’encre chinoise. En révolutionnant la calligraphie chinoise, nous voulons explorer de nouvelles possibilités de création. »

Les peintures de Wei Ligang ont été très appréciées en Chine et à l’étranger. De nombreuses expositions de ses oeuvres ont été organisées à Beijing, Shanghai et Hongkong. Il est de plus maître de conférence à l’Université de Tsinghua et à l’Université de Beijing, les deux meilleures universités chinoises. En 2005, il a été envoyé aux Etats-Unis par le Conseil culturel asiatique pour des échanges culturels et des conférences sur l’art abstrait chinois. Wei Ligang se rend régulièrement en Europe pour trouver l’inspiration. D’ailleurs, il participe à l’exposition de la Galerie Françoise Livinec à Paris en octobre.

Wei Ligang

Peintre calligraphe

« Lorsque je participe à des expositions à l’étranger, ce que les visiteurs aiment le plus, c’est le charme unique du caractère chinois. Il est vrai que l’on rencontre beaucoup de difficultés en s’adonnant à la peinture. Mais on doit voir loin. Les épreuves de la vie peuvent nous rendre différents des autres. »


Rédacteur: Jin Wensi