Rechercher

3èmes rencontres du plénum en Chine : réformes financières progressives attendues

Source: CCTV.com | 11-06-2013 09:07

Taille du texte: T+ | T- | Email

Voir la vidéo

En Chine, le compte à rebours des 3èmes réunions du plénum prévues ce week-end, s’est enclenché. Et l’une des étapes clés de ces rencontres sera sans aucun doute les projets de réformes financières. Dans un contexte marqué par l’optimisme des investisseurs ayant contribué à faire atteindre des niveaux délirants au marché des actions, il est inutile de s’attendre à des surprises de taille.

Ceux qui s’attendent à de grosses surprises concernant les projets de réforme économique en seront pour leurs frais. En effet, d’après le professeur Huang Yiping du Centre chinois de recherche économique de l’université de Beijing, l’insititution chargée d’étudier les soutiens à apporter au projet de réformes, il est clair qu’en raison de leur nature spécifique, les projets ne seront pas si radicaux.

Huang Yiping

Centre chinois de recherche économique

Université de Beijing

"Il va devoir être réexaminé par beaucoup de responsables, chacun ayant son propre point de vue et cela s’en ressentira dans le document final. Et je pense que ce document final sera bien ficelé."

En fin de compte, les taux d’intérêts pourraient être les premiers à évoluer.

Jerry Lou

Directeur de la Stratégie

Morgan Stanley Huaxin Securities

"Pour la normalisation des taux d’intérêt, en particulier la dérégulation des taux d’intérêt, on peut s’attendre à du changement dans les prochains mois."

A l’opposé, l’ouverture du capital qui signifie que les Chinois pourront l’investir librement à l’étranger, devrait intervenir plus tard.

Chen Long

Professeur

Cheung Kong graduate school of business

"Je pense que le plus délicat, le plus dangereux sera l’ouverture du marché du capital mais aussi de rendre flexible le taux de change. Et cela est le plus difficile à obtenir car pour y arriver, il faut que les institutions financières soient concurentielles".

Mais le parfum de la réforme plane déjà dans l’air, et les entrepreneurs qui composent une partie des étudiants de Chen Long le ressentent.

Chen Long

Professeur

Cheung Kong graduate school of business

"Je pense que le premier semestre a été marqué par le pessimisme et par les rumeurs. Mais à l’heure actuelle, c’est beaucoup plus optimiste, en prenant en considération les nombreuses réformes en cours, dont la zone de libre échange de Shanghai."

Jerry Lou

Directeur de la Stratégie

Morgan Stanley Huaxin Securities

"Le gouvernement chinois est une administration colossale, je vois donc les différentes fonctions des étapes de la réforme. Ils n’ont peut être pas appréhendé chaque étape avec précision, en particulier les avancées des autres ministères. C’est pourquoi de tels chocs surviennent de temps à autres."

Et Jerry Lou se montre particulièrement optimiste en ce qui concerne l’affaiblissement du risque exercé sur les systèmes financiers et il estime que cela pourrait se traduire par des cours encore plus élevés.

Jerry Lou

Directeur de la Stratégie

Morgan Stanley Huaxin Securities

"Le marché va progressivement s’adapter à une diminution des effets de levier et de risque, cela nous ouvrira la voie vers la viabilité. Et alors, peut être qu’en 2014 ou en 2015 nous aurons un marché très fortement orienté à la hausse."

Les réformes annoncées lors des 3èmes réunions du plénum ne seront ni impressionnantes ni percutantes. Mais pour tous ceux qui demeurent optimistes au sujet des réformes chinoises, il est clair qu’elles ne seront pas une fin en elles-mêmes, mais un processus long de 35 ans qui s’accentuera encore durant la prochaine décennie.


Rédacteur: Jin Wensi