Rechercher

Une liste négative pour la ZLE de Shanghai

Source: CCTV.com | 11-10-2013 09:26

Taille du texte: T+ | T- | Email

Voir la vidéo

La première zone de libre-échange pilote de Chine, à Shanghai, progresse depuis son ouverture fin septembre. Début d’un nouveau chapitre pour la deuxième économie mondiale, cette zone de libre-échange permettra également de tester de nouvelles réglementations.

John Lemon est expatrié à Shanghai depuis 10 ans. Avec des années d’expérience dans l’industrie financière, il pense que c’est le bon moment pour lancer son propre business avec ses amis dans la nouvelle zone de libre-échange de la ville.

John Lemon

« Ça fait dix ans que je suis là, et depuis que je suis arrivé, la Chine a beaucoup changé. Je veux en faire partie, et j’espère que la zone de libre-échange nous donne à tous plus de chances. »

Cette chance pourrait commencer avec le système d’enregistrement simplifié. Habituellement, il faut 29 jours ouvrés pour lancer une entreprise. Au sein de la zone, seulement quatre. Les opportunités grandissent pour les investisseurs étrangers, grâce à la première liste négative du pays. L’approche de gestion novatrice est ouverte à tout secteur qui ne soit pas en dehors des limites. Jusqu’à présent, la liste négative comprend 18 secteurs principaux de l’économie nationale.

Wang Xinkui

Conseiller

Gouvernement populaire municipal de Shanghai

« La liste précise ce qui ne peut pas être fait, plutôt que ce qui peut être fait. C’est un grand pas en avant dans l’innovation administrative, et un grand défi pour la supervision. Mais pour les entreprises, la liste permet une plus grande marge pour l’innovation. »

Le 29 octobre, la ZLE fêtait 1 mois d’existence, avec déjà 29 entreprises étrangères enregistrées, dont 24 dans des secteurs extérieurs à la liste négative. Mais pour certains, cette liste est trop longue.

Jian Danian

Vice-directeur

Comité d’administration de la ZLE de Shanghai

« La qualité d’une liste négative ne se juge pas sur sa longueur. Plus il y a de détails, plus les entreprises ont de libertés en dehors de la liste. Nous avons commencé des recherches sur plusieurs entreprises, et nous avons étudié les expériences à l’étranger pour préparer une liste plus ouverte. »

Selon les autorités, la liste de restrictions sera allégée l’année prochaine et revue tous les ans.


Rédacteur: Jin Wensi