Rechercher

Les billets de train pour le Nouvel An chinois s’arrachent

Source: CCTV.com | 01-12-2014 21:12

Taille du texte: T+ | T- | Email


La Fête du Printemps, la plus importante de Chine, va bientôt démarrer. Des centaines de millions de personnes dans le pays se préparent pour le difficile achat de billets de train afin de rentrer chez elles. Les tickets de train pour la veille du Nouvel An lunaire ont commencé à être vendus samedi. Cette année, bien que le jour ferié ne tombe pas la veille du Nouvel An, de nombreuses personnes ont décidé de prendre une journée de congé pour rentrer chez elles afin de fêter l’arrivée de l’année du cheval en famille.

En chinois, on l’appelle la "migration du printemps". Il s’agit de la plus grande migration humaine de l’année... avec environ 3,6 milliards de voyages en train durant la saison du Nouvel An. M. Liu souhaite rentrer dans sa ville natale afin d’y retrouver sa famille mais cela ne sera pas de tout repos.

"Je voulais voir si je pouvais acheter des billets annulés par d’autres voyageurs mais il n’y en a pas."

Il a tout essayé, les achats en ligne et par téléphone... mais tous les billets ont déjà été vendus. Xiao Wei est étudiant à l’université dans la ville de Nanning, capitale de la Région Autonome Zhuang du Guangxi, au Sud. Il voudrait retourner chez lui dans le nord-est du pays. Cela fait plusieurs jours qu’il se débat pour trouver un billet...

"Il me faut faire un voyage longue distance. Il n’y a que des billets pour des places debout le 25 et le 26 janvier, même pas de place assise avec siège dur."

Xiao Wei n’est pas le seul dans ce cas. On retrouve sur internet une multitude de plaintes expliquant qu’une minute seulement après le début des ventes de billets en ligne, il ne restait déjà plus rien, si ce n’est quelques places assises avec siège dur. Le site officiel de vente de billets est au centre des attentions... Il a planté dès le premier jour de la période "migratatoire" du printemps. Certaines personnes ont même retrouvé des informations liées à d’autres utilisateurs en se connectant sur leur compte. D’autres ont profité du cafouillage pour acheter des billets avec de fausses identités. L’administration a expliqué que cela était dû au fait que leur système n’était pas connecté au réseau policier. Une situation dont de nombreux revendeurs illégaux de billets ont su profiter.

Xiao Tan,

Technicien internet

"Les revendeurs illégaux ont pu acheter des milliers de billets en seulement quelques secondes après le début des ventes. Le logiciel qu’ils utilisent à cette fin est bien plus rapide que lorsqu’on procède à l’achat manuellement."

En utilisant un logiciel frauduleux, ces revendeurs peuvent utiliser jusqu’à 1000 fausses identités et acheter des milliers de tickets sur un seul ordinateur, en quelques secondes seulement... Le désir de rentrer chez soi fait que partout dans le pays la guerre pour les billets se poursuit.


Rédacteur: Juliette