Rechercher

Plus de 30 ans de galas de la Fête du Printemps de CCTV

Source: CCTV.com | 01-26-2014 15:07

Taille du texte: T+ | T- | Email


Nous allons à présent voir de plus près le programme que Feng Xiaogang va diriger. Produit par CCTV et diffusé la veille du Nouvel An chinois, le gala de la Fête du Printemps est suivi nationalement par un public très large. C’est de loin l’un des principaux événements télévisuels dans le calendrier des spectacles de CCTV. Voyons comment ce spectacle, qui dure depuis plus de 30 ans, demeure toujours très populaire.

A la veille du Nouvel An chinois, en plus de manger des jiaozi et d’allumer des pétards, regarder le gala de la Fête du Printemps la veille du Nouvel An chinois est une tradition fermement enracinée pour les Chinois. 

Plus de 30 ans de galas de la Fête du Printemps de CCTV

En 1983 s’est tenu le premier gala de célébration du Nouvel An chinois. Le spectacle comprenait des représentations chantées et dansées par des articles sélectionnés à travers tout le pays. Et depuis lors, chaque année, au tournant de la nouvelle année lunaire, le programme se produit de 8 heure du soir jusqu’aux premières lueurs de la nouvelle année. En 1984, des sketches comiques ont fait leur apparition dans le gala. Ils dépeignent des gens de tous horizons, et réfléchissent souvent différents phénomènes sociaux. Lors du gala de 1984, l’acteur Chen Peisi et son partenaire Zhu Shimao sont devenus célèbres avec leur sketch "Manger des nouilles".

Plus de 30 ans de galas de la Fête du Printemps de CCTV

En 1987, le gala a remporté un autre succès énorme. Avec son visage avenant et sa belle voix, Fei Xiang, à moitié Chinois, est devenu le premier chanteur pop taiwanais à traverser le détroit et à se produire au gala de la Fête du Printemps. Les deux chansons qu’il a interprétées lors du gala, "Les Nuages de ma ville natale" et "Un Feu en hiver", ont suffi à faire de Fei Xiang le chanteur le plus populaire sur la partie continentale de la Chine du jour au lendemain.

Et depuis cette année le gala est devenu un lien entre les Chinois dans la patrie et ceux de l’étranger. Depuis le début des années 90, Zhao Benshan de la province du Liaoning dans le Nord-Est de la Chine est devenu "le roi des sketches comiques" du gala de la Fête du Printemps. Ses interprétations du paysan commun chinois sont devenues iconiques. Depuis sa première apparition, Zhao Benshan s’est produit au gala quasiment chaque année. Sa partenaire la plus brillante, Song Dandan a aussi gagné une immense popularité sur la scène du gala.

Chaque année lors du gala, quelqu’un devient célèbre et certains dictons deviennent populaires.

Le gala engendre des vedettes, voire de nouvelles modes. Le gala de 2011 a été remarqué pour l’apparition de nouveaux artistes de base qui ont été sélectionnés par un vote populaire lors d’une compétition télévisuelle, pendant les mois qui ont précédé le gala.

Cette grande scène n’est désormais plus réservée aux grosses pointures, mais s’ouvre également aux Chinois ordinaires qui veulent montrer leurs talents.

Chaque année, le gala a tendance à se produire sur des scènes de plus en plus grandes. L’évolution du gala du Nouvel An réfléchit par de nombreux aspects l’avancée technologique de la Chine et son développement social. Regarder rétroactivement chaque cuvée du gala est comme regarder la vie passée des Chinois, et retracer le développement de la Chine. Cela demande un gros travail d’exploration d’une année à l’autre. Quelle que soit l’évolution à venir du gala, pour les Chinois le regarder est d’ores et déjà devenu un rite du réveillon chinois.


Rédacteur: Juliette