Rechercher

A Beijing, les feux d’artifice ne sont plus aussi ventus

Source: CCTV.com | 01-27-2014 09:46

Taille du texte: T+ | T- | Email


Les feux d’artifice sont une tradition du nouvel an chinois, et un marché lucratif pendant cette période de l’année. Mais ils sont accusés d’accroître la pollution, et cette année beaucoup d’habitants choisissent de protéger la qualité de l’air plutôt que d’admirer les explosions colorées des feux d’artifice.

C’est dimanche le 2ème jour de vente des feux d’artifice mais les habitants n’ont pas l’air aussi intéressés que cela.

A Beijing, les feux d’artifice ne sont plus aussi ventus

Habitant de Beijing

"Je ne savais pas que les feux d’artifice étaient sur le marché, je pensais qu’ils étaient interdits à cause de la fumée."

Habitante de Beijing 

 "Je ne veux pas acheter beaucoup de feux d’artifice cette année, à cause de la pollution. J’en achète juste quelques uns pour les enfants."

Dans les magasins de feux d’artifice à Beijing, contrairement à la saison précédente, les ventes sont faibles.

Cao Baojing

Vendeur Magasin de feux d’artifices

"Peu de gens achètent des feux d’artifice aujourd’hui. Nous en vendons beaucoup plus d’habitude quand on commence les ventes. Les affaires sont plus mauvaises qu’avant."

Cao affirme que ses affaires sont de plus en plus mauvaises depuis l’interdiction des feux d’artifice à Beijing en 2006. Les chiffres montrent que les ventes de feux d’artifice ont atteint un pic à Beijing en 2010 avec 685 mille boites vendues et 2 418 points de vente. Ensuite, les ventes ont commencé à décliner année après année. En 2013, seules 396 boites de feux d’artifice ont été vendues. En 2014, les vendeurs n’étaient plus que 1 178, soit 10% de moins qu’en 2013.


Rédacteur: Juliette