Rechercher

Ouverture d’une exposition dévoilant les trésors du musée de l’ancien Palais impérial

Source: CCTV.com | 03-28-2014 09:54

Taille du texte: T+ | T- | Email


Chaque jour, le musée de l’ancien Palais impérial de Beijing attire des milliers de visiteurs. Il est pratiquement devenu victime de sa popularité. La Cité interdite a rendu public ses plans pour contrôler le nombre de visiteurs, pour des questions de protection. Mais au Canada, les amateurs d’histoire chinoise peuvent à présent découvrir comment vivaient les empereurs chinois dans une nouvelle exposition présentant des centaines d’objets venus du musée de l’ancien Palais impérial.

Le Canada compte plus d’un million de Chinois. Ils représentent 30% de la population de Vancouver et 12% de celle de Toronto. Et en ce moment, la ville de Toronto va se plonger dans l’histoire chinoise, avec l’explosition de trésors habituellement conservés au musée de l’ancien Palais impérial de Beijing. Du trône imperial aux décorations élaborées qui accueille les visiteurs, à la collection de porcelaine datant de la dynastie Ming, cette exposition nous plonge plusieurs siècles en arrière.

Ouverture d’une exposition dévoilant les trésors du musée de l’ancien Palais impérial

Dr. Chen Shen Conservateur du Royal Ontario Museum

"Vous pouvez voir la grandeur, les symboles du pouvoir et les privilèges. Et ensuite vous pouvez voir la prochaine section où l’on amène les visiteurs dans la cour intérieure de la Cité interdite, où les enfants, l’épouse de l’empereur, les servantes vivaient. Ce qu’ils faisaient, ce qu’ils mangeaient, les vêtements qu’ils portaient, quelle était la tendance."

Un thème rouge et jaune court à travers le hall du musée, renvoyant aux couleurs qui dominaient l’intérieur de la Cité interdite. Plusieurs portraits de la dynastie Qing dépeignent la vie à l’intérieur des murs de la Cité, comme cette peinture représentant l’empereur Yongzheng dans son cabinet de travail.

Ouverture d’une exposition dévoilant les trésors du musée de l’ancien Palais impérial

Dr. Chen Shen Conservateur du Royal Ontario Museum

"Nous souhaitons apporter de l’intimité dans la Cité interdite. L’endroit le plus sacré et intime de la Cité interdite? Ce sont les quartiers personnels de l’empereur. L’empereur écrivait de la poésie, peignait et appréciait les antiquités et l’artisanat ici."

Bien que cette sélection se révèle très variée, il s’agit seulement d’un petit aperçu des 1,8 million de trésors de la collection permanente de la Cité interdite. Et pour de nombreux expatriés chinois et sinophiles, c’est une plongée dans le riche passé impérial chinois.


Rédacteur: Juliette