Rechercher

Afghanistan:la sécurité,enjeu de l’élection présidentielle

Source: CCTV.com | 03-31-2014 09:24

Taille du texte: T+ | T- | Email


Et du côté de l’Afghanistan... Les électeurs se préparent à élire leur nouveau président. A 2 semaines de l’élection, la sécurité est devenue un enjeu, les Talibans ayant en effet décidé de saboter le vote. La semaine passée, le siège de la commission électorale a été l’objet d’une attaque. Découvrons comment l’Afghanistan fait face à ce problème alors même que le pays traverse une transition délicate.

Dans un pays où la sécurité est toujours un problème, les tensions ne pourraient être plus fortes. Alors que l’Afghanistan avance vers une élection présidentielle historique, le gouvernement afghan tente de répondre aux menaces des Talibans, qui ont juré de perturber le vote d’avril. L’Afghanistan tente d’aller de l’avant, mais les vieilles habitudes sont dures à perdre. Les Afghans espèrent que l’élection à venir va apporter un peu de stabilité à cette poudrière qu’est leur pays. 

 Kohwaja Ghiasuddin Seddiqi

Commerçant

"On est très inquiet à propos des élections. Si ça se passe bien, alors les choses vont s’améliorer, si ça se passe mal, alors les choses vont empirer."

Le président Karzaï vit les derniers jours de son mandat et le fossé qui s’est creusé entre lui et les Etats-Unis n’a jamais été aussi grand. Il refuse de signer l’Accord bilatéral de sécurité qui conduira au maintien de troupes américaines sur le sol afghan après 2014, alors même que cet accord est plébiscité par la population. Sans lui, l’armée et la police afghanes seraient seules en charge de la sécurité du pays, et donc de celle d’établissements tels que la Taverne libanaise, un restaurant de Kaboul apprécié des étrangers et cible de l’un des pires attentats ayant visé des civils avec 21 victimes. L’hôtel Serena, longtemps considéré comme un sanctuaire, a lui été attaqué par 4 hommes armés qui ont fait 9 morts. Le même jour, à Jalalabad, dans l’Est du pays, les Talibans ont attaqué un commissariat, bilan : 11 victimes. Abdullah Abdullah, l’un des favoris pour l’élection à venir, a déclaré que s’il était élu, il signerait immédiatement l’accord qui permettra le maintien de l’armée américaine en soutien aux forces de sécurité afghanes pour aider le pays à devenir une véritable nation souveraine.

Abdullah Abdullah

Candidat à l’élection présidentielle

"Nous devons le signer afin de parvenir au stade où l’Afghanistan pourra se tenir seule sur ses 2 pieds en terme de sécurité, afin d’accélérer cette phase plutôt que de faire une pause entre les deux, qui est ce qui se passe en ce moment."

Des affiches ont été collées dans tout le pays. Les candidats font des promesses. Et les Talibans continuent de tuer. Ce qui pourrait décourager la population d’aller voter. Une population qui vit constamment dans la peur de l’attentat.

Mohammad Ibrahim

Commerçant

"Etant donné la situation actuelle de l’Afghanistan, je me sens très inquiet qu’une personne soit tuée tous les jours, que les femmes deviennent veuves et que les enfants deviennent des orphelins."

Les Talibans ont juré de tout faire pour empêcher une transition pacifique du pouvoir et d’étouffer toute lueur d’espoir dans un pays qui en a pourtant bien besoin


Rédacteur: Juliette