Rechercher

L’Inde réfléchit aux retombées économiques de la proposition chinoise

Source: CCTV.com | 04-01-2014 09:41

Taille du texte: T+ | T- | Email


Les eaux entre la Chine et l’Inde ont connu beaucoup de mouvement ces derniers temps. En février dernier, la Chine a organisé des exercices navals dans l’océan Indien et également proposé à l’Inde de participer à son initiative de Route de la soie maritime. Bien que les détails de cette proposition ne soient pas connus, la route viserait à renforcer la connexion maritime entre les pays participant en développant leurs infrastructures maritimes. Découvrons ce que cela signifierait pour l’Inde.

La proposition de la Chine pour une Route de la soie maritime qui incluera l’Inde et d’autres pays a initié un débat. La Chine veut que l’Inde en fasse partie, mais cette dernière n’a pas encore donné de réponse officielle. Pour justifier cette main tendue, la Chine a mis en avant le caractère historique des relations entre les deux pays au temps où la Route de la soie était l’axe commercial incontournable de la région. L’objectif de la proposition étant bien sûr de nature commerciale. Et d’après le chercheur Srikanth Kondapalli, les 2 pays n’ont pas attendu cette proposition pour entamer un dialogue sur les questions maritimes.

Srikanth Kondapalli

Université Jawaharlal Nehru

"Nous avons déjà un accord de coopération maritime entre la Chine et l’Inde. C’est au niveau du secrétariat du ministère des Affaires externes. Nous avons eu 2 réunions sur la coopération maritime; donc on n’est pas dans la situation où les 2 pays arrivent soudainement avec cette proposition. Il y a un historique derrière et donc il existe une sorte de réponse institutionnelle qui est déjà en place." 

 Couloir de transport maritime majeur, la région de l’océan Indien est d’importance vitale pour la Chine. Les experts expliquent qu’il est important que l’Inde coopère avec la Chine pour approfondir et améliorer ses ambitions économiques. L’Inde étudie déjà depuis quelques temps l’idée d’une meilleure connectivité maritime. Car le renforcement des relations maritimes entre les 2 pays aurait des répercussions sur les autres pays de la région.

Commodore Uday Bhaskar

Affaires maritimes et stratégiques

"A propos du 21ème siècle, s’il doit vraiment être un siècle asiatique, alors l’Inde et la Chine devront être profondément impliquées pour faciliter la connectivité commerciale et économique ; pas seulement pour l’Inde et la Chine mais aussi pour les autres petits pays de la région, l’Inde et la Chine doivent avoir ce niveau de confort pour maximiser mutuellement leurs infrastructures."

Cette route de la soie maritime serait similaire à la nouvelle route de la soie qui relie la Chine aux pays d’Asie centrale. Même si cette route maritime est quelque chose dont l’Inde, en tant que puissance émergente, a besoin, plusieurs questions stratégiques devront être réglées avant même que les pourparlers puissent vraiment débuter.


Rédacteur: Juliette