Rechercher

Togo : le chocolat au coeur du projet de jeunes entrepreneurs locaux

Source: CCTV.com | 04-01-2014 09:42

Taille du texte: T+ | T- | Email


Au Togo, un groupe de jeunes entrepreneurs locaux souhaite créer son propre chocolat en utilisant des ingrédients biologiques et locaux. Reportage.

Dans une cuisine rustique à l’air libre, dans la petite nation africaine du Togo, Pascaline Akakpo travaille patiemment à son projet de créer une marque de chocolat de classe mondiale.

Pascaline Akakpo

Entrepreneuse

"Pour l’instant je décortique les fèves de cacao. Il faut les décortiquer pour avoir l’amande à l’intérieur, que vous pouvez voir."

Pascaline et ses partenaires font partie d’un groupe de jeunes Togolais qui ont voyagé en Italie l’année dernière par l’intermédiaire d’un programme conçu pour encourager les entrepreneurs africains En Italie, ils ont appris à faire du chocolat à partir d’une pâte. Mais de retour au pays, ils ont dû improvisé, en commençant par les fèves qu’ils ont torréfié et décortiqué à la main. A présent ils contrôlent tout le processus, du début à la fin.

Eric Agbokou

Coordinateur Projet cacao

"Alors nous avions des fèves de cacao, mais nous avons dû importer la pâte. Nous sommes maintenant arrivés à l’étape décisive dans laquelle nous pouvons produire notre propre pâte de cacao, dans la quantité que nous souhaitons."

Le chocolat, appelé "Chocotogo", est une production locale et bio.

Nathalie Kponte

Directrice Projet cacao

"C’est 100% bio. Nous n’avons rien retiré du cacao. Nous avons travaillé avec du cacao pur et avec tous les éléments nutritifs que l’on peut retrouver dans notre chocolat."

Emilie Afi

Résidente de Lomé

"Je pense que c’est une bonne inititative que nos frères et soeurs aient commencé à produire du chocolat avec notre cacao. Il faut qu’on encourage ça et on doit absolument consommer du chocolat togolais."

Le cacao représente le deuxième produit d’exportation du Togo après le café. Mais comme d’autres pays africains, les fêves de cacao ne sont pas traitée dans le pays, ce qui signifie que le chocolat doit être importé. "Chocotogo" n’est pas encore une marque reconnue mondialement, mais elle est déjà louée pour sa vision, celle de produire à partir de ressources locales."


Rédacteur: Juliette