Rechercher

Immobilier : le prix des maisons stagnent et les ventes baissent

Source: CCTV.com | 04-01-2014 21:00

Taille du texte: T+ | T- | Email


Depuis plusieurs années, le prix des propriétés n’a pas cessé de grimper en Chine. Le prix moyen des résidences a été multiplié par dix(10) lors de la dernière décennie. Certaines personnes ont fait fortune dans le secteur immobilier...mais plusieurs autres ont dû dépenser toutes leurs économies -- et parfois bien plus encore -- pour devenir propriétaire. Mais la fin de la bulle immobilière dont on parle depuis longtemps POURRAIT être enfin arrivée. Une bonne nouvelle pour les consommateurs mais qui pourrait se traduire en une catastrophe économique si ce ralentissement n’est pas géré avec doigté.

Si vous croyez que la croissance économique a été fulgurante en Chine, ce n’est rien par rapport au secteur de l’immobilier dans le pays. Le prix des maisons a littéralement explosé depuis 10 ans. Mais derrière ce boum de l’industrie du bâtiment et du secteur financier, des millions de personnes ont du mal à se payer un endroit convenable où se loger. Li Yacheng a 25 ans et possède un diplôme d’une grande université. Elle gagne plus que la plupart des Pékinois...mais elle peut seulement se permettre de partager une chambre aux confins de la capitale.

Cette chambre est plus spacieuse, moins sombre...c’est mieux que ce que j’avais avant."

Nous l’avons rencontrée il y a 18 mois dans l’appartement qu’ elle occupait à ce moment-là. Elle venait tout juste de trouver un point de chute après une processus de recherche épuisant.

Li Yacheng

"À l’approche de la fin de mes études, je ne m’attendais pas à devoir partager une chambre avec une de mes collègues de classe. Dans certains endroits, les propriétaires divisent les maisons en plusieurs petites pièces pour faire plus de profits. Et même là-dedans, les gens doivent partager. Je me suis demandée:"oh! est-ce que la vie est comme ça? Je ne m’attendais pas à ça."

Ces denières années, Li Yacheng a dû déménager plusieurs fois puisque les propriétaires augmentaient toujours le loyer. 

 Li Yacheng

 "Je me souviens, il y a environ 9 mois, quand j’ai emménagé ici, j’ai dû refaire mes cartons, déménager, trouver une voiture...Vous vous dites, oh, pas encore. Quand vais-je pouvoir me poser?"

Han Peng

Louer un appartement convenable est déjà très difficile. Mais pour acheter, comment ça se passe? Laissez-moi vous illustrer la situation à Beijing. À l’intérieur de cette corde, il y a environ un mètre carré. À l’heure actuelle, cet espace vaut environ 40 mille yuans à Beijing. Le salaire moyen ici est d’environ 5 mille yuans. Le gouvernement ressent donc la pression pour ralentir les choses. Mais il y a un dilemme - les experts croient que cela pourrait avoir un impact majeur sur l’économie.

Professeur Zhu Guozhong

École de gestion Guanghua Université de Beijing

"Un marché immobilier qui chute rapidement pourrait nuire à l’ensemble de l’économie. Cela pourrait avoir un impact sur la demande quotidienne. Les gens auront l’impression que leurs actifs vont diminuer et donc, la consommation va aussi diminuer. Alors si la consommation et les investissements baissent, en raison d’une baisse du marché immobilier, le PNB va en souffrir et l’emploi aussi."

Un désastre économique potentiel ou une vie misérable pour des millions d’individus....difficile de choisir entre ces deux maux pour le gouvernement et ses économistes qui devront trouver un compromis. La Chine est la deuxième plus grande économie du monde. Mais pour Li Yacheng, le pays a encore du travail à faire si on n’arrive toujours pas à répondre aux besoins de base d’autant de citoyens.


Rédacteur: Juliette