Rechercher
Chaîne française > Culturama > Culturama > Article

Expo 2010 : journée du pavillon de la Bolivie

Source: | 08-14-2010 09:15

Taille du texte: T+ | T-  | Email

La Bolivie célèbre ce vendredi la journée de son pavillon à l'Expo universelle de Shanghaï. Le pavillon de la Bolivie se situe dans l'ensemble collectif d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud, dans la section C du parc de l'Expo universelle.

Les chansons folkloriques à la guitare raconte l'harmonie de l'homme avec la nature. Le pavillon, dont le thème est "Communauté urbaine d'une vie heureuse", explicite sa compréhension propre et approfondie du "bonheur de la vie".
Dans le pavillon de la Bolivie, il y a un dessin en forme de croix, qui représente "l'harmonie entre l'homme et la nature" que 33 ethnies indigènes cherchent ensemble.

Président du pavillon de la Bolivie
"Comme vous, nous pensons que le monde est constitué de ces éléments. En revanche, nous considérons ces éléments, l'eau, le feu et nous, comme des éléments égaux, comme des frères et soeurs."

Le pavillon de la Bolivie a des équipements très modernes, tels que des vidéos et des enceintes, mais le contenu qu'il représente est plut?0?0t en rapport avec la nature et la culture agricole. Selon le président du pavillon, ce que cette exposition veut exprimer, c'est que le bonheur de la vie ne consiste pas non seulement en des revenus individuels, mais aussi à l'harmonie entre les hommes ainsi que l'harmonie entre l'homme et la Terre.

Président du pavillon de la Bolivie
"C'est la pierre qui représente la Terre, la pierre est l'ambassadeur de la Terre. Elle nous dit que la Terre est prêtée à l'homme, et nous devons bien nous en occuper."

La Bolivie encourage une consommation modérée et la consommation en priorité de produits locaux. D'après eux, le transport des denrées est inutile et augmente les émissions de carbone. Cela nous rappelle le proverbe du Confucius,"on ne mange pas ce qui n'est pas de saison". Pour nous qui vivons sur la Terre, la civilisation ancienne peut nous éclairer sur les voies saines de modernisation.

Fang Linlin, CCTV.


Rédacteur: Tao